Dystopie Gladio / Stratégies de Tension

Fondateur du magazine INSPIRE d’Al-Qaïda et fan des prostituées de San Diego ?

Al-Qaïda avait publié le douzième numéro de son magazine de propagande, Inspire.

Al-Qaïda exhortait “ses partisans” et offrait des instructions à ne pas bombarder les militaires ou sionistes.

Al-Qaïda “exhortait les partisans à maximiser les pertes en ciblant les personnes – plutôt que les bâtiments – dans les zones fortement peuplées.”

AL-Qaïda faisait aussi des psyops 

– Telegraph, UK, le 18 Mar 2014: “Al-Qaïda exhorte ses partisans à bombarder le Savoy”

Dans Inspire, Al-Qaïda nomme le Savoy Hotel, qui appartient à un arabe musulman, comme l’une des principales cibles. 

Le propriétaire de Savoy, le prince Al Waleed bin Talal bin Abdulaziz al Saud, utilise les hôtels Fairmont et Resorts pour gérer l’hôtel.

Al-Qaïda exhorte ses partisans à bombarder l’hôtel Savoy de Londres avec des instructions sur la façon de fabriquer une voiture piégée – dailymail.co.uk

Al-Qaïda a un souci avec les supporters prolétariens de football … car elle propose aussi d’attaquer les stades sportifs

Al-Qaïda veut que des supporters prolétariens de football soient tués, mais ne veut pas que des dommages soient causés à des biens qui pourraient appartenir à des oligarques sionistes (sauf s’il y a beaucoup d’argent en jeu). 

Al-Qaïda suggère même que les djihadistes se déguisent en Père Noël pendant les vacances de Noël lors d’un attentat.

“Al-Qaïda dans la péninsule arabique publie le 12e numéro du magazine Inspire” – longwarjournal.org, le 17 mars 2014

La tour de Sears de Chicago est également une cible.

Inspire félicite le gouvernement américain pour l’attaque du marathon de Boston et pour les “tirs” de Sandy Hook. 

Inspire fait l’éloge d’Anwar al-Awlaki, qui est un fan des tactiques utilisées par l’opération Gladio de la CIA.

Al-Awlaki aurait déclaré: “On prévoit que les soldats meurent … Mais pas un civil. Donc, quand vous frappez un civil, vous les frappez là où ça fait mal et c’est notre tactique.”

 Anwar Al-Awlaki (ci-dessus) est né aux États-Unis.

Il a déjà été aumônier à l’Université George Washington.

Il a été recruté par la CIA.

Al-Awlaki a étudié à l’Université George Washington, connu pour ses liens étroits avec la communauté du renseignement.

En 1996 et en 1997, Al-Awlaki a été arrêté à San Diego pour avoir sollicité des prostituées. 

(…) Le FBI l’avait interrogé.

Wikipedia – Anwar Al-Awlaki

Mais Anwar Al-Awlaki d’Al-Qaïda est inspirant, alors il a été invité au Pentagone pour le déjeuner après le 11 septembre 2001.

“Des documents ont révélé que Anwar Al-Awlaki, un haut responsable d’Al-Qaïda, a rencontré des militaires américains de haut rang quelques mois seulement après les horreurs du 11 septembre 2001.” 

“Selon les documents, Awlaki a été emmené au siège du département américain de la Défense pour déjeuner, immédiatement après les attaques du 11 septembre 2001.”

EXCLUSIF: Le chef d’Al-Qaïda a dîné au Pentagone quelques mois seulement après le 11 septembre, Fox News, le 20 oct. et 29 novembre 2015.  

“Dîner avec l’ennemi: un chef d’Al-Qaïda lié à des pirates de l’air du 11/9 a été ‘invité au Pentagone pour déjeuner après les attaques’ “ – dailymail, UK le 21 octobre 2010

Anwar Al-Awlaki pourrait être le premier américain sur la liste des tués ou capturés de la CIA.

“(…) bien qu’il existe des preuves considérables qu’il était sur le radar américain,
que les agences secrètes de renseignement de l’État avaient regroupé pendant plus d’une décennie des liens étroits entre plusieurs des pirates de l’air du 11 septembre et qu’ils auraient pu être interpellés et inculpés à tout moment.

Au lieu de cela, les responsables de l’application des lois fédérales ont donné à Awlaki le feu vert pour quitter les États-Unis, contrairement à des milliers d’innocents musulmans-américains balayés et détenus par le FBI dans l’hystérie post-11 septembre qui a suivi les attaques.”

Alors que le gouvernement et les médias continuent de dissimuler le rôle joué par la CIA et d’autres agences secrètes de l’État dans les prétendus “échecs” des services de renseignement menant aux attentats du 11 septembre, les preuves suggèrent que le meurtre d’Awlaki, (…) pourrait avoir été une opération de “nettoyage” visant à éliminer les témoins gênants ayant connaissance de la participation de l’Agence au complot.

 Al-Qaïda – Le rapport Wayne Madsen de la base de données (CIA Data Base) – 18 novembre 2005

“Peu avant sa mort prématurée, l’ancien ministre britannique des Affaires étrangères, Robin Cook, a déclaré à la Chambre des communes qu’Al-Qaïda n’était pas vraiment un groupe terroriste, mais une base de données de moudjahiddin internationaux et de contrebandiers d’armes utilisés par la CIA et les saoudiens pour canaliser les guérilleros, les armes et l’argent en Afghanistan occupée par les soviétiques.”

“La vérité est qu’il n’y a pas d’armée islamique ou de groupe terroriste appelé Al-Qaïda. Et tout officier du renseignement informé le sait. Mais il y a une campagne de propagande pour faire croire au public en la présence d’une entité identifiée représentant le ‘diable'”

– Ex Secrétaire Britannique aux Affaires Étrangères, Robin Cook qui cite un extrait important d’un article de 2004 de Pierre-Henry Bunel, ancien agent du renseignement militaire français.

– Le Commandant Pierre-Henri Bunel, Officier retraité de l’Armée de Terre et des Services de renseignement (spécialiste de l’aire atlanto-arabe) nous explique ce que lui et ses collègues des services savent du canular Al-Qaïda. Lien vers la vidéo: ICI

 Voici que d’autres questions émergent:

Sotloff était un agent israélien, son exécution a été mise en scène: il a immigré en Israël en 2005.

close

Vous pourriez également lire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *