- Vaccins Cybertechnologie Nanotechnologie Psyops / Santé Virus modifiés Génie Génétique-Tech Bioterrorisme

Coronavirus – Société des pèlerins – Arrestation d’un spécialiste en nanotechnologies de l’Université de technologie de Wuhan

La figure 1-L / R. Baronne Elizabeth Lydia Manningham-Buller ( » M »), Sir Jonathan Richard Symonds ( « Five Fingers Ol »).
Harry Brittain a été le fondateur de la Pilgrim Society (la société des pèlerins) en 1902

Genome Research Limited (2008-2015), une filiale à propriété exclusive de Wellcome Trust. 

La baronne Manningham-Buller est la présidente du Wellcome Trust, l’ancienne directrice de la Colombie-MI5 (2002-2007). Sa mère était GCHQ. Son père était du Conseil privé, le procureur général et solliciteur général, avec un “comportement d’intimidateur”.

En octobre 2013, la Baronne Manningham-Buller était la conférencière d’honneur aux Pilgrims à Londres, la conférence commémorative de Sir Harry Brittain.

Sir Harry Brittain a été le fondateur de la Pilgrims Society (avec environ 50 pairs britanniques dont le vicomte Alfred Milner et Winston Churchill) en 1902

À voir

Sir Jonathan Symonds (CBE) a été nommé président du GlaxoSmithKline – plc Board le 1er septembre 2019.

Sir Symonds a été rendu présentable par la Société Pilgrims (Société des pèlerins). 

Toute sa carrière dans la finance, la technologie et les produits pharmaceutiques pour créer la société des communications “destructrice”, QinetiQ Group Plc, pour régner sur la 5G milliwave (par bande d’ondes millimétriques) pour affaiblir nos systèmes immunitaires et libérer le coronavirus porteur de nanotechnologies qui a été développé aux goûts du professeur d’Harvard nouvellement intronisé, le Dr Charles Lieber

Tableau 1 – QinetiQ Group Plc, Co. No. 4586941 (Compilé le 04 mars 2020) . Dépôts annuels des sociétés. Companies House (Royaume-Uni). ( Fichier d’archive * .zip Ce fichier ZIP contient tous les documents liés dans ce tableau ainsi que des dépôts supplémentaires sélectionnés.) (104,3 Mo).
Fig. 6 – Qinetiq Group Plc Co No 4586941 (24 octobre 2006) . George Tenet [ancien directeur de la CIA, 1997-2004] Nomination au poste de directeur – s’est engagé à défendre les meilleurs intérêts du Royaume-Uni et à obéir à la Reine dans les opérations de QinetiQ. Companies House (Royaume-Uni). Voir également QinetiQ Group Plc, Co. No. 4586941 (20 octobre 2006) . Statuts. Companies House (Royaume-Uni).

Au cours du 20e siècle, leurs ennemis étaient les Russes et les Allemands (d’où les atrocités de propagandes des guerres mondiales I et II qu’ils ont concoctées et financées)

[Note Neilly: Pourquoi la Russie ne dit rien maintenant? Est-elle encore sous contrôle?]

“Leurs centres de communication et financement QinetiQ, SERCO et DARPA dans le monde entier doivent être supprimés.”

SERCO est également contrôlé par Monarch’s Golden Share (Action spécifique) donnant 100% de droit de veto sur les opérations – ont essentiellement approuvé le brevet pour eux-mêmes.

Au 4 mai 2018 , SERCO avait reçu 5,52 milliards de dollars dans 15699 contrats du gouvernement américain (23,3 Mo * données de contrat GSA). 5000 de ces contrats étaient des CONTRATS PRIMAIRES (7,2 Mo * .csv) . Cela n’inclut pas les contrats avec divers États américains comme New York et la Virginie . (Ces feuilles de calcul seront téléchargées immédiatement au format *.csv dans votre dossier Téléchargements désigné. Vérifiez-les).

QinetiQ partage une propriété avec le Pirbright Institute (Wellcome Trust), détenteur du brevet du Coronavirus financé par Wellcome Trust et la Fondation Bill et Melinda Gates. Voir aussi Coronavirus tracé à la Couronne britannique.

Les alerteurs du site déclarent que: “Tous leurs contrats américains avec QinetiQ et SERCO doivent être annulés pour fraude et trahison.”

[Note Neilly: Ils ont raison mais ils appellent Trump à le faire?]

Revenons à Charles Lieber

Dr Charles Lieber – Sa spécialité est la bio nanotech.
Professeur Charles M. Lieber, a été invité par le professeur Chen Liwei, directeur adjoint de l’Institut de Nano-Tech et Nano-Bionique de Suzhou (SINANO)

“L’arme coronavirus est une attaque de la société anglo-américaine de PILGRIMS contre les concurrents en Amérique et en Chine.”

Leur monde QinetiQ, SERCO et DARPA centres de communication et de financement doivent être retirés

Tous les contrats américains avec QinetiQ et SERCO doivent être annulés pour fraude et trahison

Tous les fonds des auteurs coronavirus à Wellcome Trust, Institut Pirbright, SERCO, QinetiQ, IBM, Cisco, Microsoft, Bill et Melinda Gates Foundation, Facebook, Google, AstraZeneca, Merial, Boehringer Mannheim, Sanofi, Pfizer, Novartis et d’autres qui ont planifé avec la Société Piligrims, SES et DARPA pour construire des armes biologiques pour attaquer le génome humain.

Depuis leur création de 120 ans, le secret anglo-américain Pilgrims Society (Société Piligrims), Wellcome Trust, Marconi Wireless et l’Empire Press Union (créateurs de MI6, MI5 et GCHQ) ont testé des virus mortels sur les êtres humains non pas pour guérir, mais pour détruire l’humanité (par exemple, la fièvre aphteuse, la grippe espagnole, le virus Ebola, le SIDA, le SRAS, MERS, le charbon, le sarin, la grippe de Hong Kong, la grippe porcine, la grippe aviaire, Zika, la fièvre jaune, l’encéphalite, du Nil occidental, la diphtérie, le paludisme, le coronavirus Covid-19).

“Les virus sont leurs armées silencieuses véhiculées à travers nos courants sanguins pour détruire l’humanité afin de leur faire plus de place pour détruire l’humanité.”

“Ont-ils peur d’attraper le virus? Non, ils ont un brevet et ont déjà l’antidote (le vaccin est mentionné).”

[Note Neilly: Mais où se situe le plus gros danger?

Exemple: Un vaccin expérimental militaire a-t-il tué en 1918, 50 à 100 millions de personnes accusées de «grippe espagnole»? 

Et si l’infection meurtrière n’était ni d’origine grippale ni espagnole?

Des documents récemment analysés révèlent que la «grippe espagnole» pourrait être une expérience de vaccination militaire qui a mal tourné.]

Un vaccin expérimental militaire

Un article de 2008 sur le site Web du CDC décrit comment des soldats malades de la Première Guerre mondiale pouvaient transmettre la bactérie à d’autres en devenant des «cloud adults». 

—https://wwwnc.cdc.gov/eid/article/14/8/07-1313_article—

( —https://wwwnc.cdc.gov/eid/article/14/8/07-1313_article— )

“À trois reprises dans son rapport sur l’expérience du vaccin de Fort Riley, le Dr Gates déclare que certains soldats ont eu une «réaction sévère» indiquant «une sensibilité individuelle inhabituelle au vaccin».”

[Note Neilly: (En outre) Le CDC (CIA) a aussi son brevet, des américains dénoncent: “Le père du virus coronavirus est le CDC”, planté en Chine par la CIA ? Voir le PDF du Brevet de 2007

Prendre compte que ces alerteurs de ce site admettent que la CIA a un lien effective avec Institut Pirbright et donc la Pilgrims society.]

“(16 mars 2020) -Des chercheurs ont découvert les coupables probables derrière l’arme biologique coronavirus.”

Malgré l’évidence le brevet américain. N ° 10130701 détenu par l’Institut Pirbright (Royaume – Uni) exploité par le Wellcome Trust. Personne dans les médias grand public dénoncent ce fait évident.

Même les médias alternatifs sont muets. Les coupables utilisent tous les moyens de propagande dans leur livre de jeu pour empêcher que la vérité éclate.

Ils précisent  que ce lien explique comment ils fonctionnent:

https://www.fbcoverup.com/docs/library/AVID-ISIS-LeaderPlus-CIA-Brainwashing-System.pdf

[Note Neilly: Ce que ne précise pas ces alerteurs c’est qu’ils censurent aussi leurs propres petits propagandistes comme Alex Jones ? Alex Jones d’Infowars, la CIA et des “Forces spéciales de l’armée

Alex Jones supporte Trump, il cautionne l’extrême droite et il est financé largement par des sionistes (tout cela est largement dénoncé sur internet et il a fini par avouer par sa propre bouche des affirmations stupéfiantes sur ses affiliations).

Trump censure ses propres supporteurs? Cela n’a pas de sens.

Et la CIA le censure? Cela n’a pas de sens non plus. 

Parfois la victimisation cela rend plus célèbre.]

Image “expliquant” la manipulation de Médias de masse (MSM) et remarquez à l’intérieur comment Alex Jones doit être passé comme une victime la censure —» https://www.fbcoverup.com/docs/library/AVID-ISIS-LeaderPlus-CIA-Brainwashing-System.pdf

[Prenez note de l’adresse internet: AVID-ISIS?]

LES ÉTATS-UNIS ONT ÉTÉ DÉTOURNÉES PAR DES PIRATES BRITANNIQUES?

“SENATEUR. DIANNE FEINSTEIN, SOROS, LE LOGICIEL DE VOL DU CONSEIL PRIVÉ DE LA REINE POUR POUSSER LES INTERFÉRENCES ÉTRANGÈRES DANS LES ÉLECTIONS AMÉRICAINES”

Du site:

[? … Mais Trump y participe sûrement …]

[Note Neilly:

Trump ne détruit pas l’humanité?

“Des prétendus alerteurs de vérités mentent, brouillent les pistes pour des guerres psychologiques et l’un de leurs objectifs est de faire penser qu’ils sont des vrais penseurs “alternatifs”. Pseudo-alerteurs – Coronavirus et Guerre psychologique

De plus:

“Il y a le Trump Building, autrement connu sous le numéro 40 Wall Street. Au fil des décennies, des dizaines de membres de la Pilgrims Society y ont eu des bureaux, pour n’en citer qu’un par exemple, John M. Schiff, fils du membre fondateur Jacob Schiff, un activiste anti-argent et un bankroller de la révolution rouge soviétique de 1917. John représentait la fortune de Getty Oil dans la Société — certains intérêts importants sont représentés par procuration plutôt que personnellement.”

“Le Who’s Who In The East de 2014, page 1423, montre des informations fournies par Trump selon lesquelles il participait à la célébration du 50e anniversaire des Nations Unies. Trump est membre du comité de construction de la cathédrale épiscopale de Saint John The Divine. Cette église, avec l’église de Trinity Wall Street, compte à tout moment plus d’une centaine de membres de la Pilgrims Society en tant que membres et «sacristains». Dans la guerre révolutionnaire, l’Église anglicane a changé son nom en Église épiscopale afin de continuer à travailler dans l’ombre sans relâche, ses dirigeants sont restés fidèles à la Couronne d’Angleterre, sponsor du réseau d’influence le plus puissant de l’histoire – The Pilgrims Society.”

“Donald Trump est un mondialiste ou un internationaliste — faites votre choix d’étiquettes. Vous n’êtes pas un globaliste ou un internationaliste sans être un booster de guerre; du moins, vous ne serez pas à la pointe du mondialisme.”

“En 2005, lors d’une cérémonie dans une église épiscopale, Trump a épousé son épouse actuelle Melania. La plupart des membres américains de la Pilgrim Society sont des épiscopaliens, qui est le nom qu’ils ont adopté pendant la guerre révolutionnaire parce que jusqu’à cette époque, ils étaient connus sous le nom d’anglicans ou d’églises d’Angleterre, et en tant que loyalistes de la Couronne britannique, ils sont devenus de plus en plus disgracieux dans les colonies. Au fur et à mesure que le conflit s’intensifiait, ils étaient suffisamment habiles pour choisir une nouvelle étiquette pour cacher ainsi leur loyauté envers la classe dirigeante anglaise.” 

“Le communiqué de mars 2013, «Le président et les métaux précieux» donne de nombreux détails sur le contrôle de la Pilgrims Society sur la Maison Blanche et les deux parties. Trump avec le prince héritier Charles, duc de Cornouailles et Rothesay, Pilgrims Society of Great Britain.”

“David Rockefeller (Pilgrims Society à partir de 1949), fondateur de Bilderberg (1954) et de la Commission trilatérale (1973) et de la Americas Society (1965), président pendant de nombreuses années du Council on Foreign Relations, avec Brooke Astor (Pilgrims Society), dont la famille était mégamillionaire avant que les Rockefeller ne prennent de l’importance.”

“Le prince Charles (Pilgrims Society) et la duchesse de Cornouailles rencontrent leur claire subordonnée, Hillary Clinton, faisant campagne pour être le prochain président fantoche britannique — si Trump gagne, le prince Charles peut compter sur lui, et si Hillary gagne, le prince Charles peut compter sur elle! Quelle configuration machiavélique!”

Document: Donald Trump, Pilgrims Society Operative Présenté en février 2016 par Charles Savoie

Ce site qui dénonce ce scandale du Coronavirus pointe le doigt sur presque tous les intervants sauf Trump.

Ils précisent qu’au moins lui à fait reculer l’immigration musulmane. 

Pourquoi viser cette communauté, alors qu’ils ne sont pas derrière la fabrication de ce brevet Coronavirus? 

Un aveu d’une certaine tendance de l’extrême droite? Mais qui sont-ils? Je n’ai rien lu de tel sur le combat de Trump et l’immigration musulmane en Amérique. Et vous? 

Si Trump est islamophobe?

On peut dire, ce qui est sûr c’est qu’il est sioniste et il est aussi un mondialiste, si cela peut répondre à la question.

Sur leur site, on penserait aussi qu’ils faisaient campagne contre Hillary Clinton].

La Chine a été mis en cause, en quelque sorte, bien que les détails sont vagues, d’après eux. 

Pourtant dans leurs preuves fournies nous constatons des intervenants chinois dans la partie. 

Peut-être que le peuple chinois est tout aussi victime que le peuple américain de marionnettes qui font allégeance à ces hommes de l’ombre qui travail contre l’humanité?

Fig. 10 – Le coronavirus n’est pas d’origine chinoise . 
Il s’agit d’une arme biologique britannique-américaine Pilgrims Society inventée par Wellcome Fund, Wellcome Trust, Bill Gates, DARPA, ONU, OMS et UE, entre autres, à Pirbright, Woking, Surrey UK par 
le Pirbright Institute détient le brevet américain n ° 10.130.701 . 
Cette preuve vient de leur propre main.

La Pilgrims Society joue à “Dieu”

QinetiQ a reçu plus de 8,5 milliards de dollars de contrats fédéraux aux États-Unis. ( PDF | Excel -téléchargements directement dans votre dossier Téléchargements).

SERCO a reçu plus de 9,5 milliards de dollars de contrats fédéraux aux États-Unis. PDF | Excel – téléchargements directement dans votre dossier Téléchargements)

Trump doit certainement le savoir ?

“Nous avons montré qu’à seulement quatre heures de route de Wuhan, Nanchang et le Merial Animal Health Institute fabriquent des vaccins pour le Pirbright Institute.

La décision du Pirbright Institute (Wellcome Trust) de déplacer leur usine de fabrication de vaccins Merial Health hors site a été prise après une épidémie virulente de fièvre aphteuse dans leur usine de Merial.

Le 12 octobre 2009 , Merial a déménagé son usine à Nanchang, en Chine, et a lancé un nouveau bardeau «Boehringer Mannheim» (une compagnie pharmaceutique allemande ) sur leur usine Merial Pirbright UK, puis a continué joyeusement. Même usine, nom différent, même contrôleur: Wellcome Trust.

Cela signifie que les Britanniques ont, en ce moment, une usine de fabrication du vaccin Merial (Wellcome Trust) à seulement quatre heures de distance du ground zero coronavirus (l’épicentre du coronavirus).

Mais, pourquoi personne ne fait remarquer ce point de toute évidence suspect. Tout ce qu’il faudrait pour libérer le coronavirus à Wuhan est un employé à Merial obtenant une portion du coronavirus, et qu’il le répande autour de Wuhan.

Mieux encore, envoyer un signal 5G à Wuhan (une ville test 5G) pour donner des directives aux nanotubes Coronavirus développés par simplement celui qui a été mis en accusation (article du 28 janvier 2020) le professeur de Harvard Charles Lieber.

Information sortie dans des médias sur le net mais décrite de sorte qu’elle ne soit pas ou pas trop liée avec l’affaire du Coronavirus

Professeur populaire de nanotechnologie de l’Université de technologie de Wuhan : Dr. Charles Lieber.

LE CORONAVIRUS EST UNE ATTAQUE DE LA SOCIÉTÉ ANGLO-AMÉRICAINE DES PILGRIMS SUR LES CONCURRENTS COMMERCIAUX EN AMÉRIQUE ET EN CHINE
La nanotechnologie est une arme pour livrer des virus

“Qui d’autre a été accusé?

Les procureurs ont déclaré que Yanqing Ye, chercheuse en robotique à l’Université de Boston, avait caché le fait qu’elle était dans l’armée chinoise.

Mme Ye est accusée de s’être faussement identifiée comme étudiante et de continuer à travailler pour l’Armée populaire de libération, tout en accomplissant un certain nombre de missions aux États-Unis.

Le chercheur sur le cancer Zaosong Zheng a été arrêté à l’aéroport international de Boston Logan avec 21 flacons d’échantillons biologiques dans son sac. Les procureurs allèguent qu’il prévoyait de retourner en Chine pour y poursuivre ses recherches.”

Également dans cet article: Huawei s’apprête à jouer un rôle limité dans les réseaux britanniques 5G 

(Source BBC) Les États-Unis accusent trois chercheurs d’avoir menti sur leurs liens avec la Chine

On notera en particulier un des directeurs-présidents Génomiques d’Angleterre (Genomics England):

Sir John Alexander Raymond Chisholm (2013-2019)

Fig. 4 Sir John Alexander Raymond Chisholm . Fondateur de QinetiQ Holdings Limited, rebaptisée QinetiQ Group Plc.

Son premier directeur et financier était Sir Jonathan Richard Symonds, actuel président de GlaxoSmithKline Plc, un substitut Wellcome Trust (Symonds vu plus haut dans l’article).

La formation de Sir Chisholm de QinetiQ (quand SERCO s’est déplacée aux États – Unis) et le fait que l’ ancien directeur de la CIA George Tenet, et l’ ancien vice – président des chefs d’état – major amiral Edmund P. Giambastiani Jr. étaient administrateurs de QinetiQ. QinetiQ a reçu plus de 8 milliards $ avec les contrats des États-Unis dans l’espace, les satellites, la technologie de l’information, militaires et organismes gouvernementaux. Voir post.

Le 1 septembre 2019 , Symonds a été nommé président de GlaxoSmithKline (GSK) Plc, le successeur de Glaxo Wellcome.


GlaxoSmithKline (GSK) est stratégiquement aligné avec Wellcome Trust où l’ancien directeur MI5 Manningham-Buller (vu plus haut aussi) est le présidente actuelSir Jonathan Symonds a été administrateur de HSBC Holdings plc depuis 2014, quelques mois seulement après que James Comey a laissé son mandat d’administrateur HSBC pour devenir directeur du FBI. Il a été président du groupe adjoint HSBC depuis 2018, il a également été président de HSBC Bank plc (2014-2018) jusqu’à tout récemment.

HSBC a été l’ un des principaux bailleurs de fonds de la Fondation Clinton .

Symonds a également été directeur financier du fabricant de médicaments Novartis AG (2009-2013) .

Avant Novartis, Symonds a été directeur général de Goldman Sachs (2007-2009) .

Symonds a également été directeur financier d’AstraZeneca PLC (1997-2007).

Symonds est la gorge profonde de l’ organisation de la Société des Pilgrims Society anglo-américaine. 

Symonds a été directeur et président de l’audit nouvellement formé QinetiQ (28 février 2003-juin . 30, 2004)

QinetiQ actions propriété avec l’Institut Pirbright (Wellcome Trust), le titulaire du brevet du coronavirus financé par le Wellcome Trust et la Fondation Bill et Melinda Gates Foundation. Voir aussi coronavirus reliée à la Couronne britannique .

LE CORONAVIRUS A ÉTÉ FINANCÉ ET BREVETÉ PAR WELLCOME TRUST (ROYAUME-UNI, VENDU À GLAXOSMITHKLINE), BILL & MELINDA GATES FOUNDATION, DARPA, DEFRA (ROYAUME-UNI), ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ, COMMISSION EUROPÉENNE (UE) VIA THE PIRBRIGHT INSTUTUTE (ROYAUME-UNI)?

THE CORONAVIRUS EST UNE ARME BIOLOGIQUE CRÉÉE PAR DARPA, BILL GATES, DEFRA, WELLCOME TRUST (ROYAUME-UNI) ET LA COMMISSION EUROPÉENNE (UE)

Tessa L

Note: Article mis à disposition dans un soucis d’aider des chercheurs de vérité. Ne prenez aucune information pour argent comptant, pour se faire sa propre opinion et tenter d’aider d’autres chercheurs de vérité, faites pour vos propres recherches. Tous les liens peuvent être consultés (sauf en cas de censure) et peuvent être vérifiés. Je ne cautionne pas tout les articles publiés sur le site de aim4truth.org car des infos provenant d’autres sources pourraient compléter, remettre en cause ou éclaircir encore plus des sujets qui ont été exposés. Par ailleurs, des annotations et des informations ont été ajoutées.

Vous pourriez également lire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *