Dystopie Espace et Fictions

L’origine des satellites

“L’objectif de l’avenir est le chômage complet, afin que nous puissions jouer.
C’est pourquoi nous devons détruire le système politico-économique actuel.”

[Montage de libfrequency – Site devenu introuvable]

Arthur Charles Clarke, science-fiction et communications par Satellites

L’origine des satellites est venue de l’esprit du célèbre écrivain de science-fiction Arthur C. Clarke.

En 1945, il a écrit ‘Geostationary Satellite Communications‘ [Communications par Satellite Géostationnair].

Arthur C. Clarke était un Franc-maçon de haut niveau ainsi qu’un homosexuel et pédophile qui a avoué l’être.

Lancez le satanisme et vous avez un sacré gars.

N’est-ce pas?

Le passif d’Arthur C. Clarke, les mauvais traitements sur des enfants dissimulés par des médias et des personnalités

Dans Mirror, Graham Johnson affirme que bien que le ‘News of the World’ [NOTW] soit fier de leurs publication sur des pédérastes, les éditeurs ont fait une exception pour Clarke.

Car il était un ami de Rupert Murdoch.

Grâce à ‘BSkyB’, le magnat a exploité commercialement la théorie du futurologue, selon laquelle les satellites seront idéals pour les communications.

Et, il l’a loué en public. [..]

Selon M. Johnson, un licencié de NOTW et qui a rejoint le Sunday Mirror, il en ressort, qu’un article du journaliste Roger Insall n’a jamais été publié de peur de déranger le propriétaire.

Le sujet portait sur les allégations de mauvais traitements infligés aux adolescents par Clarke.

Averti de l’histoire, le Sunday Mirror a envoyé M. Johnson à Colombo, où il a extrait des aveux de l’auteur, lesquels précisaient qu’il a payé des garçons pour des relations sexuelles.

M. Clarke déclare dans le Sunday Mirror:

‘Je n’ai jamais eu le moindre intérêt pour les enfants; garçons ou filles.

Ils doivent être traités de la même manière.

Mais une fois qu’ils ont atteint l’âge de la puberté, tout va bien.’ [..]

‘Si les enfants aiment ça et que ça ne les dérange pas, ça ne fait aucun mal, […] il y a une hystérie à propos de tout cela en Occident.’

Il n’a jamais poursuivi le Sunday Mirror et il est décédé à l’âge de 90 ans à son domicile au Sri Lanka, en 2008.

[cf: Un ex-journaliste prétend que l’histoire n’a jamais été publiée par News of the World car l’auteur de science-fiction était l’ami du propriétaire, Rupert Murdoch. CF: NOTW editor ‘spiked paedophilia scoop on Arthur C Clarke for fear of Murdoch’.]

L’histoire a duré deux semaines avant que le prince Charles ne s’envole pour le Sri Lanka pour décerner un titre de Chevalier au grand vieillard de la science-fiction.

[Cf: The space Odysseus]

[Déjà, en 1998 des personnes peinaient à le mettre en accusation pour pédophilie. Cf: “Le mystérieux monde sri-lankais d’Arthur C. Clarke“]

Arthur C. Clarke un Franc-maçon

Un Franc-maçon du 33 ème degré, Christopher Hodapp, précise dans sa 2 ème édition de La “FrancMaçonnerie Pour les Nuls” qu’Arthur C. Clarke était un membre de la Franc-Maçonnerie [Freemasons FOR DUMmIES].

De nos jours l’existence de la franc-maçonnerie n’est plus un secret, mais c’est une organisation qui garde des secrets.

Ou du moins, elle essaie de dissimuler ce qu’elle ne veut pas que l’on voit.

Les membres des degrés inférieurs ne sont pas mis au courant des objectifs de ceux des degrés supérieurs.

Souvent, ils cherchent à atteindre les degrés ésotériques supérieurs.

[beaucoup d’humains à travers le monde, de plus en plus, se posent des questions]

Cependant, Christopher Hodapp est membre Maçon de l’Arche Royale, L’Ordre des Francs-maçons Cryptic, [..] de l’Ordre des Templiers, maçon du 33º degré du Rite écossais Ancien et Accepté.

On ne trouvera pas tout sur Clarke dans son livre.

Or, il essaie de relativiser quelques révélations gênantes.

Des histoires de science-fiction, réservées à un groupe d’initiés fermés?

Arthur C. Clarke écrivait des histoires de science-fiction avec d’autres écrivains de science-fiction notables, dont Philip K. Dick, Robert Heinlein et L. Ron Hubbard.

Le Damon Knight Memorial Grand Master Award est un honneur à vie.

Il est décerné, chaque année, par les écrivains de Science-fiction et de Fantaisie d’Amérique [SFWA].

Clarke l’a reçu.

En 1975, le Damon ‘Knight Memorial Grand Master Award’ est inauguré.

Et Robert Heinlein est nommé premier grand maître de la SFWA.

Et, il est renommé en 2002, après le décès du fondateur de l’Association, Damon Knight.

https://en.wikipedia.org/wiki/Damon_Knight_Memorial_Grand_Master_Award

Arthur C. Clarke et son ami fondateur de L’Église de Scientologie

Lafayette Ronald Hubbard

Arthur C. Clarke a d’abord prétendu connaître Hubbard, mais plus tard, il a nié cette déclaration; et il a pensé que L. Ron Hubbard était complètement fou [le lien mène à une audio où l’on entend la réponse de Clarke].

Vraisemblablement, cette connexion avec Hubbard devait être rompu.

Il y a une anecdote intéressante qui existe.

En effet, L. Ron Hubbard, un ancien thérapeute, et Arthur C. Clarke, l’auteur réputé, étaient amis.

Et, Hubbard a parié à Clarke qu’il pourrait commencer une nouvelle religion.

L’anecdote se termine par la création de la Scientologie.

L. Ron Hubbard et son Église basée sur de la fiction.

Qui est L. Ron Hubbard?

‘La Scientologie est un mouvement religieux basé sur les enseignements de l’écrivain et visionnaire américain L Ron Hubbard [1911 – 1986].

Hubbard a gagné en importance avec son livre ‘Dianetics: The Modern Science of Mental Health’ [1950], dans lequel il a décrit une forme de thérapie [Dianetics] pour guérir les maladies émotionnelles et psychosomatiques et améliorer la vie.’

Les sujets ont été formés par des auditeurs [thérapeutes] pour augmenter la puissance de l’esprit analytique [conscient] et maîtriser l’influence des ‘engrammes’ [impressions douloureuses des expériences passées] qui confondent l’esprit ‘réactif’ ou inconscient.’ 

Le travail de Hubbard a pris une dimension religieuse avec la publication de Science of Survival [1951], qui expliquait la philosophie religieuse de la Scientologie. 

L’Église de Scientologie, fondée en 1954, compte environ 8 millions de membres dans plus de 70 pays.

Il enseigne que les êtres humains sont des esprits immortels appelés thétans.

Et, il pratique un rituel connu sous le nom d’audit.

leur but est de libérer le thétan des expériences douloureuses passées, ce qui rend possible une conscience et des capacités spirituelles accrues. 

Un appareil appelé ‘E – mètre’ est utilisé pour guider les individus pendant l’audit et pour les aider à localiser des zones précises de difficulté spirituelle. 

L’église a fait l’objet de nombreuses controverses. Son siège est à Los Angeles.’

Cf: Scientology

Scientologie, fiction et occultisme

‘Hubbard est devenu obsédé par les enseignements de Crowley, après avoir rencontré le spécialiste des fusées et sataniste, Jack Parsons, lors d’un voyage en Californie.

Hubbard a passé quelques années à travailler avec Parsons pour créer la filiale côté occidentale de l’OTO [l’Ordo Templi Orientis – la cabale magique de Crowley].

Mais ce partenariat a rapidement mal tourné alors que les deux luttaient pour le contrôle du groupe.

La Scientologie tout droit lié à l’occultisme peut sembler improbable au début.

Mais étant donné les croyances bizarres de l’organisation, cela a un sens saugrenu. […]

Ce que beaucoup de gens ne savent peut-être pas, sur le romancier de science-fiction devenu chef religieux, est que la Scientologie est basée sur la magie noire. 

Hubbard a découvert les enseignements du célèbre occultiste Aleister Crowley et les a appliqués à sa propre religion inventée.” 

[cf: La Scientologie a été inspirée par la magie noire, et L. Ron Hubbard a cru qu’il était le diable]

Les racines occultes de la NASA

Dans un article, extraits des racines occultes de la NASA et la fraude en cours.

[La source de ces recherches a disparu, mais ci-joint les informations, à partir, d’un certain nombre de liens.]

‘Il y a un chevauchement de sept ans entre 1945 et 1952, lorsque Jack Parsons, L. Ron Hubbard et Arthur C. Clarke ont été témoins de l’explosion de l’industrie de la science-fiction, dans l’esprit des jeunes.’ 

Je trouve le crash de Roswell, en juillet 1947, tout à fait opportun.

Et, il a certainement propulsé l’intérêt pour l’espace à un échelon élevé.

Hollywood n’a pas raté la queue puisqu’elle appartient aux Rothschild Khazariens. 

Promotion des films de science-fiction sur l’Espace par Hollywood

Dès lors, ‘Hollywood commence à lancer des films de science-fiction par cargaisons. 

Au sommet, des tas de films de science-fiction renferment la grande frontière non explorée: L’ESPACE.

Les Khazariens ont vu une opportunité de gagner une tonne d’argent par la poussée des idées sur l’espace.

À un moment donné, un plan est élaboré pour simuler des satellites de lancement dans l’espace, à des fins lucratives.

NASA un outil de l’industrie de la science-fiction

La NASA est également devenue un outil pour rappeler constamment aux humains notre insignifiance dans l’ordre cosmique illimité.

La NASA a battu la divinité hors de nous avec la pseudoscience, la propagande et la délimitation spirituelle.

En d’autres termes, le “contrôle” de la pré-NASA a accumulé et assimilé la propriété intellectuelle de Jack Parsons au point où son utilité n’était plus requis.

[A. Jack Whiteside Parsons – Occultiste, magicien noir, sataniste, chef de l’Ordo Templi Orientis, California Agape Lodge, idolâtré Aleister Crowley]

La ‘programmation prédictive’ de la science-fiction entre les mains de la NASA

Sputnik 1 est lancé pour la première fois, en 1957. Ce qui a trompé le monde.

Et, Explorer 1 a rapidement suivi, en 1958,  l’année de la création de la NASA.

‘La NASA est aussi fabriquée pour militariser l’espace et tout ce qui est en deçà de l’atmosphère.’

Pourquoi?

Tout simplement pour dissimuler les tromperies de la mafia Khazarienne et de ses serviteurs Francs-maçons.

Les Khazariens devaient ‘sécuriser’ le périmètre et opérer au-dessus de toute juridiction.’

Toutes les informations, les données au-dessus de nos têtes vers le ciel sont désormais entre les mains de la NASA et comme la source ‘officielle’.

Donc la machine de propagande est créée.’

C’est risible quand vous réalisez que nous ne dépendons que d’une seule source pour toutes les informations concernant le cosmos.’  

Avec les médias de masse contrôlés, la  NASA est libre de distribuer autant de contes de fées par GGI / Pixar / Photshop, et aussi vite que nous pouvons les engloutir.’

[lien devenu caduque, mais on peut retrouver la critique ici]

Je garantis que les satanistes de la NASA devaient rire, au fil du temps, des méfaits de leurs ruses.’

Mais, ils sont plus que jamais exposés, car leur pseudoscience, incompétente, dégénère, quand un véritable examen est appliqué.’

Arthur C. Clarke et sa réalité de l’avenir

Clarke pensait que les ordinateurs, les robots du futur effectueraient des travaux de routine, des corvées.

Et, que nous aurions du temps pour jouer.

Vraiment?

Donc nous serions tous le temps en train de jouer? Avec les enfants?

Devons-nous apprendre aux enfants que l’inventeur de cette idée était un pédophile?

Et, que son paradigme est sorti tout droit d’histoires fictives?

Arthur C. Clarke est co-auteur du scénario de ‘2001: Space Odyssey’ [l’Odyssée de l’espace], qui est sorti en 1968.

En avril 1969, une longue interview avec Clarke est réalisée, par Gene Youngblood.

[Elle est apparue dans le ‘Los Angeles Free Press’]

Au cours de la conversation, Clarke et Youngblood ont mentionné les avantages que l’humanité pourrait obtenir par le développement de systèmes informatiques avancés, capables d’effectuer de nombreuses tâches, mieux et plus rapidement que les personnes.

Ce qui suit est un extrait de leur échange.

CLARKE: Le but de l’avenir est le chômage complet, afin que nous puissions jouer. C’est pourquoi nous devons détruire le système politico-économique actuel.

GENE: Précisément. Maintenant, nous pensons que si seulement cette idée était apparue en «2001», au lieu de décrire les machines comme inquiétantes et destructrices. 

CLARKE: Mais ça aurait été un autre film. Soyez reconnaissant pour ce que vous avez. 

Peut-être que Stanley n’était pas intéressé pour produire ce genre de film.

[D’autres affirmations ici]

Science fiction, satanisme et la NASA?

Parsons et Hubbard idolâtraient Aleister Crowley.

Ils étaient des satanistes déclarés. 

Pour beaucoup de gens la NASA est une religion

La NASA n’est certainement pas née de modestes débuts. 

L. Ron Hubbard l’a bien exprimé:

‘Vous ne devenez pas riche en écrivant de la science-fiction, si vous voulez devenir riche, commencez une religion.’

Le destin n’est pas sans ironie. 

La science-fiction a enrichi la NASA.

Et, pour beaucoup de gens, elle est une religion.

[Cf: Les racines occultes de la NASA et la fraude en cours]

Les parents d’Aleister Crowley, membres de l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée, étaient eux-mêmes des puritains fidèles.

Une religion issue de magiciens du passé?

L’astronome Sir Isaac Newton un magicien célèbre

Sir Isaac Newton était à l’époque le prétendu grand maître rosicrucien, du prieuré de Sion naît au 11ème siècle après J.C.

[C’était le prieuré de Sion, fondé par les croisés sur le mont Sion à Jérusalem, qui avait à l’origine donné naissance à l’organisation des Templiers. Voir p. 75 dans Un cheval pâle.]

En règle générale, en plus d’être philosophe, mathématicien, alchimiste, les astronomes, tel que Sir Isaac Newton, étaient des magiciens de cérémonie et des astrologues.

Ils étaient les magiciens les plus célèbres de l’histoire du passé, et ils ont en même temps été les plus brillants scientifiques et mathématiciens.

L’historien occulte britannique, Francis A. Yates, le souligne comme suit.

‘Les mathématiques sont très nécessaires en magie.’

Quand un magicien suit la philosophie naturelle, les mathématiques et connaît les sciences moyennes qui en découlent (arithmétique, musique, géométrie, optique, astronomie, mécanique), il peut faire des choses merveilleuses.

Nous voyons aujourd’hui des vestiges d’œuvres anciennes, de colonnes, de pyramides, d’immenses monticules artificiels.

De plus, il ajoute:

‘Sous l’ancien titre de magie, un terme persan signifie connaissance, incluant toute science naturelle ou métaphysique, qui était cultivée.’

[- New Platonism and Alchemy par Alexander Wilder, 1869 AD]

“Mais, en effet, les arts magiques sont interdits, en tant que tels, par Dieu.”

[Beaucoup de connaissances peuvent être tirées de livres anciens écrits sur le sujet de la magie quand on reconnaît ces écrits pour ce qu’ils sont vraiment, travaux scientifiques contenant des secrets fournis par les anges déchus].

Les physiciens d’aujourd’hui, dont Albert Einstein et J. Robert Oppenheimer, sont des descendants linéaires des magiciens du passé.”

Comme le physicien Lawrence LaShan le dit lui-même dans son livreLe médium, le mystique et le physicien’ [En soi un témoignage du fait que la magie et la physique sont entièrement et inextricablement entrelacées]:

«[…] il y a une grande similitude entre la vision du monde du mystique, le médium [spirite] et le physicien.»

[Dans Giordano Bruno and the Hermetic Tradition (1964 A.D.) p.134.]

Les Franc-Maçons dissimulent les méfaits de leurs illusionnistes et les louent

Christopher Hodapp [cité plus haut qui fait belle face à la franc-maçonnerie] a rappelé une citation de Arthur C. Clarke, dans sa 2 ème édition de La “FrancMaçonnerie Pour les Nuls” (Freemasons FOR DUMmIES):

Arthur C. Clarke a déclaré (nous dit Christopher Hodapp):
Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie.’
‘La géométrie n’était pas un art de sorcier; si elle l’était, personne ne serait à l’abri d’un lycéen avec une calculatrice et un rapporteur.’

Bien heureusement, tous les lycéens n’ont pas des parents membres de l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée.

Ils n’ont pas un cursus en satanisme, en pédophilie et ils n’ont pas envie de vendre leur âme pour tromper l’humanité.

Christopher Hodapp est un Franc-maçon du 33 ème degré. C’est le niveau le plus haut de l’échelle.

Les Franc-Maçons dissimulent leurs buts et rassurent

Et, Hodapp insiste dans son livre, les Franc-maçons ne planifient pas de Nouvel Ordre Mondial.

C’est étrange je ne me sens pas plus rassurée.

C’est sûr.

Surtout quand les plus gros mensonges sont promus par des personnes adeptes de Science Fiction et d’occultisme.

Et qu’ils ont une énorme industrie médiatique à leur service.

Hodapp a émis ses préoccupations sur ce qui circulait sur Internet.

Il rappelle aussi combien la franc-maçonnerie a prospéré en Israël.

Et il a essayé par divers arguments entortillés de convaincre que:

“Aucun chercheur maçonnique sérieux ne croit aujourd’hui que la franc-maçonnerie moderne est directement issue de ces sources antérieures.”

Ah bon? La franc-maçonnerie n’a aucun héritage? Et c’est une organisation toute neuve?

Peut-être que Hodapp a monté toutes les bases de la Franc-Maçonnerie à lui-seul et tout récemment.

Et il ajoute:

“Une grande partie des écrits d’Albert Pike, sur les degrés du Rite écossais, est influencée par son étude de la Kabbalah.”

Et que “Pike s’est largement inspiré d’un livre particulier de l’occultiste français d’Eliphas Levi [voir chapitre 8. Levi’s Dogme et Rituel de la Haute Magie – “Dogme et rituel de la haute magie”] publié en 1855. Et bien qu’il soit chargé de mauvaises recherches, d’erreurs et d’inventions, Pike l’a cru.

Des passages entiers du livre de Levi sont les mêmes de ceux de Pike.

Au cours des années suivantes, il a été clairement prouvé que le livre de Levi était défectueux.

Pike ne s’intéressait guère, à la tâche intimidante, de réviser sa morale et son dogme.

Que trouve t-on d’autres qui a inspiré la franc-maçonnerie? Et la science fiction prédicative?

“Les premiers druides étaient les vrais enfants des mages. Et leur initiation venait de l’Égypte et de la Chaldée. C’est-à-dire des sources pures de la kabbalah primitive.

L’auteur franc-maçonnique Albert Churchward déclare allègrement que les Francs-maçons sont: «nos actuels druides».

[Voir Signes et symboles de l’homme primordial: l’évolution de la doctrine religieuse de l’eschatologie des anciens Égyptiens par Albert Churchward, Londres, Angleterre, 1913 AD, deuxième Edition, p.189]

Les druides croyaient en qui ou quoi?

L’auteur maçonnique George Oliver admet ce qui suit.

“Les Druides avaient une grande vénération pour le Serpent.”

Leur grand dieu Hu [qui représentait le serpent de la Genèse] se caractérisait par ce reptile.

Et, il est représenté par les Bardes, comme ‘le merveilleux dragon en chef, le souverain du ciel’.”

[le mot «dragon» dans la Bible est couramment utilisé comme synonyme du mot «serpent»]

[p. 36 Signes et symboles par George Oliver, New York, Macoy Publishing and Masonic Supply Company, 1906 A.D]

La franc-maçonnerie est profondément kabbalistique?

En 1855 après JC, le célèbre rabbin Isaac Wise révéla:

“La franc-maçonnerie est un établissement juif, dont l’histoire, les grades, les nominations officielles, les mots de passe et les explications sont juifs du début à la fin.”

Rabbin Isaac Wise

“La Maçonnerie, dit-il, est une recherche de la lumière. Cette recherche nous fait directement remonter à la Kabbalah.

Dans cet enchevêtrement ancien et peu compris d’absurdité et de philosophie, l’initié trouvera la source d’un grand nombre de doctrines; avec le temps, il pourra parvenir à comprendre les philosophes hermétiques, les Alchimistes, tous les penseurs du Moyen âge opposés au Pape (Anti-papal), et Emmanuel Swedenborg.”

Albert Pike écrit:

“TOUTES les religions vraiment dogmatiques sont sorties de la Kabbalah et y reviennent.

Tout ce qui est scientifique et grandiose dans les rêves religieux de tous les Illuminati, Jacob Boeheme, Swedenborg, Saint Martin et autres, sont empruntés à la Kabbalah: dont toutes les associations maçonniques doivent leurs secrets et leurs symboles.”

[Albert Pike, Morals and Dogma of the Ancient and Accepted Rite, p.744]

D’où VIENT LA KABBALAH?

La Kabbalah est basée, largement, sur le Zohar.

[cf: Encyclopédie juive].

Les notions spécieuses d’une école juive de mystère et secret avec des systèmes de divination et de magie altérant la réalité a fait sensation parmi les Juifs à travers l’Europe.

Cependant, les savants chefs juifs séfarades de l’Espagne Maure ont rejeté le Zohar comme une supercherie de plein d’idées hérétiques et dangereuses et l’ont interdit.

Lorsque les catholiques ont repris le contrôle de l’Espagne des Maures et expulsé (ou converti) les Juifs en 1492, la domination de la culture séfarade sur la communauté juive a diminué.

De nombreux intellectuels se sont exilés à Jérusalem, où Issac Luria enseignait le Zohar.

En 1540, L’interdiction de l’étude du Zohar est levée quand l’équilibre des pouvoirs s’est déplacé vers les rabbins ashkénazes.

Après le décès, de Luria, l’opus de sa Kabbalah est publié.

Et la Kabbalah a remplacé Hakirah (Mishne Torah) en tant que théologie dominante du judaïsme.

La principale raison de l’intégration de la Kabbalah était de soutenir la croyance en l’arrivée du Messie et, avec lui, la domination du monde juif.

Les rumeurs se sont répandues comme une traînée de poudre selon laquelle l’arrivée du Moshiac (Messie) était proche.

Au milieu de cette ferveur de pieuté, le tristement célèbre kabbaliste Sabbatai Zevi a annoncé à Smyrne en 1666 qu’il était le Messie.

Plus d’un million de Juifs dans le monde sont devenus ses disciples. Sabbatai Zevi a prêché la doctrine satanique:

“Loué soit Celui qui permet l’interdit.”

Il a estimé que faire le bien maintient l’univers trop équilibré et ralentit le retour de Dieu.

Donc le péché est vertu.

Et, le respect de la morale de la Torah était le péché.

La Kabbalah est une supercherie. Elle régit notre société illusoire et en dégénérescence.

Tous ceux qui étudient la Kabbalah ne deviennent pas satanistes.

Mais, la Kabbalah est une condition préalable pour TOUS les pratiquants lucifériens. La franc-maçonnerie est montée sur la Kabbalah.

[Cf La Kabbalah est une supercherie par Richard Evans]

Les Fictions franc-maçonniques utilisent souvent les messages subliminaux kabbalistiques

Arthur C. Clarke a, à son actif, plusieurs oeuvres.

Des messages ou symboles subliminaux kabbalistiques sont facilement constatés dans ces ouvrages.

Fin de l’enfance
Le roman est divisé en trois parties.
On peut y lire, ce qui suit.
[Citation originale de la couverture arrière, édition de poche]

Les hommes les appelaient Overlords
Ils étaient venus de l’espace –
ils avaient apporté la paix
et la prospérité sur Terre.
O
r, le changement a commencé.
Il est apparu en premier chez les enfants –
effrayant, incompréhensible.
Maintenant, les Overlords ont fait leur annonce:
ce devait être la première étape
de l’élimination de la race humaine
et le début de — Quoi?

[les Overlords / les Suzerains]

Childhood’s End est un roman de science-fiction, de 1953, de l’auteur britannique Arthur C. Clarke.

L’histoire suit l’invasion extraterrestre ‘pacifique’ de la Terre par les mystérieux Overlords, dont leur arrivée déclenche des décennies d’utopie sous la domination indirecte d’extraterrestre, au détriment de l’identité et de la culture humaine.


Questions

Si l’histoire des satellites est basée sur de la fiction.

Pourquoi y a-t-il de plus en plus de promotions satellitaires?

Comment le GPS, les communications mondiales et les autres supposées plates-formes spatiales fonctionnent-elles, vraiment?

[Un autre article suivra sur cette question]


Informations supplémentaires

A. Jack Whiteside Parsons – Occultiste, magicien noir, sataniste, chef de l’Ordo Templi Orientis California Agape Lodge, Il idolâtrait Aleister Crowley

B. Aleister Crowley – Franc-maçon du 33e degré, chef de l’Ordo Templi Orientis, magicien noir, sataniste, la bête ‘666’ a écrit le  livre de la loi et considéré comme l’homme le plus méchant de la planète.

CL Ron Hubbard – Mass Mind Controller, magicien noir, sataniste, écrivain débutant de science-fiction, fondateur de l’église de scientologie, idolâtrait Aleister Crowley

D. Werner von Braun – Ex-directeur NAZI du programme allemand V-2 Rocket. Et il recruté aux États-Unis dans le cadre de l’opération Paperclip.

E. Walt Disney – occultiste, contrôleur de l’esprit de masse, magicien noir, Illuminati-pédophile, Franc-maçon et fondateur de l’Ordem DeMolay. Disney a fourni les énormes scènes sonores et a amené Hollywood dans le giron.

Neilly Free Mind

Références dans l’article


Suite


Notes +

“En 1959, le traité sur l’ Antarctique est signé; désormais cette terre est totalement interdite.

Une action soutenue par la force militaire.

Le pôle Nord est militarisé.

Or, il n’existe aucun accord multilatéral officiel.

Toute tentative de traverser entraînera toujours une expulsion militaire immédiate et une possible peine de prison. 

À ce jour, aucun humain n’a jamais traversé l’Antarctique, JAMAIS !!  

Pensez-y un instant et considérez l’absurdité de cette acte. 

Jamais ce continent n’a été exploré.

Et, nous ne sommes pas autorisés à le faire!

Pourquoi?

Composite par satellite d’une image d’Antartica
“Les composites sont des images qui ont été créées à l’aide d’éléments provenant de différentes images …
Les images composites peuvent être relativement simples en combinant seulement quelques images ensemble. 
Ils peuvent également être extrêmement complexes et impliquer l’utilisation de centaines de calques et d’images. 
La complexité de l’image dépend du désir de l’éditeur de photos.

(définition d’une grande entreprise de montages de photos)

Vous pourriez également lire...

7 commentaires

  1. Tibrus a dit :

    J’ai dévorer cet article du début à la fin.
    Merci beaucoup à l’auteur, ce texte d’apparence décousu décrit de façon pertinente les mécanismes de la manipulation mis en œuvre par nos biens aimé “élite”.
    J’attends la suite avec impatience.

  2. […] l’origine des satellites tient de la science-fiction et qu’il n’y a pas eu d’exploration spatiale, comment […]

  3. […] Espions psychiques? Ou Agents de contrôle de l’esprit? L’origine des satellites […]

  4. […] Pour ma part, je ne prends rien pour argent comptant; surtout, quand la dystopie mondiale est sortie d’esprits malveillants. […]

  5. Anonyme a dit :

    Werner van Brown, un officier nazi rencontre dans les années 50 un autre de haut rang du Vatican appelé Walt Disney et ils ont fabriqué cet énorme conte: l’exploration spatiale.

  6. Anonyme a dit :

    Connaissez-vous Spy Satellites? Sont-ils capables d’espionner les gens d’en haut? Peut-être ils sont capables avec juste des avions près de nuages. Sûrement ils exagèrent pour perpétuer une certaine forme de peur ou une certaine domination de l’intel-igencia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.