Article du 12/09/2009, mise à jour le 04 juillet 2020.

Possible de la visualiser sur DM aussi: ICI

“Le 10 août 1998, le Dr. Pusztai est interviewé dans une émission de la télévision britannique intitulée ‘World in Action.

Il fait une déclaration qui va fournir aux opposants OGM les arguments qui manquent à leur campagne, pour affirmer que les plantes transgéniques présentent un danger pour la santé publique.

Un danger nouveau, inconnu qui est directement lié à la technologie OGM.

OGM et dépression du système immunitaire

Devant les caméras, le Dr. Pusztai parle de ses expériences de nutrition. Les rats de laboratoire qui mangent des pommes de terre transgéniques montrent une dépression du système immunitaire et un retard de croissance.

Il ajoute qu’au vu de ces résultats, il trouve inadmissible que l’on utilise des OGM dans l’alimentation humaine, qu’il y a danger, et que l’on a pris le consommateur comme cobaye.

Le scandale est immédiat.

Tous les grands médias reprennent ce reportage.

Les producteurs de semence OGM [Monsanto – Syngenta] sont accusés de faire passer leur profit avant toute autre considération, les autorités de contrôle de ne pas faire leur travail. Et les chercheurs qui travaillent dans le domaine des OGM de ne pas oser s’exprimer publiquement sous la pression des firmes multinationale.

Le Dr. Arpad Pusztai est suspendu de ses fonctions au ‘Rowett Institute’.

Il laccuse de faillir à son devoir de réserve.

Il lui interdise de s’exprimer en public sur cette affaire.

Un comité ad hoc s’est constitué, en octobre de la même année.

Il rend son verdict après avoir examiné les cahiers de laboratoire et autres documents à disposition.

Ce verdict conclut:

Qu’aucune des données expérimentales du Dr. Pusztai ne confirme les affirmations faites à la télévision.”

Neilly Free Mind

Articles en liens

Autres lectures ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.