- Vaccins Psyops / Santé Scam-demic - Arnaque-Pandémie

Les scandales des vaccins biotechnologiques en Chine cautionnés par l’Amérique?

Dans un article intitulé, “Un nouveau scandale de faux vaccins éclate en Chine“, du 25 juillet 2018, on nous apprend que “le deuxième producteur pharmaceutique du pays est accusé d’avoir commercialisé plus de 250 000 faux vaccins destinés à des nourrissons. Un accroc supplémentaire dans la confiance des Chinois en leur système de santé.”

C’est que “Changchun Changsheng est accusé depuis le 15 juillet 2018 d’avoir violé le protocole de fabrication de plus de 100 000 vaccins contre la rage. L’autorité chinoise de régulation des aliments et des médicaments a par ailleurs découvert que Changsheng … avait aussi commercialisé plus de 252 000 vaccins falsifiés contre le DPT (diphtérie, coqueluche, tétanos)“.

Or qu’est ce qu’ils ne disent pas dans cet article en l’espèce?

Des “vaccins falsifiés” ? Pardon avec quoi?

Ok! Je connaissais la falsification des papiers pour diverses escroqueries mais la falsification de vaccins … Uhm …

Par la suite, l’article évoque une entreprise du Wuhan qui “avait elle aussi commercialisé des vaccins falsifiés contre le DPT”. Puis il est rappelé une affaire de 2013 dans laquelle “sept nourrissons avaient trouvé la mort après avoir été vaccinés contre l’hépatite B et la commercialisation en 2008 de lait maternel qui contenait de hautes quantités de mélamine, ce qui a eu pour conséquence “200 000 nourrissons .. contaminés, avec six morts au total“.

Pour le lait on connaît la cause de la contamination la mélanine. Mais les vaccins contenaient quoi?

Dans un article sur nassauotb.blogspot en anglais, une copie de l’article wsj Opinion (une inscription est requise pour le lire en entier), on peut constater que le scandale des faux vaccins, porté sur une falsification des données et non sur des vaccins falsifiés, et qu’il a été provoqué par Changsheng Biotechnology CO. On nous dit pas combien de mort et le comité éditorial explique que les sites web et les médias sont contrôlés par l’État, que les journalistes ou avocats sont emprisonnés en cas d’enquêtes sur le sujet et d’autres moyens de dissimulations sont utilisées (mutations, éliminations de personnes .. etc.).

Cette précision que la Chine vit sous un système autoritaire sous surveillance n’est pas un secret, c’est un fait connu.

D’après les informations qui suivent, ce scandale nuira au projet “made in China 2025” de développer l’industrie pharmaceutique contenu dans la politique de M. Xi.

Ce qui lève des questions, c’est surtout cette société de Changsheng Biotechnology CO.

Au début de la plandémie du coronavirus, j’ai soupçonné que ce prétendu virus tueur pouvait avoir un lien avec une vaccination qui a mal tourné, comme celle de 1918.

Dans l’article nassauotb, l’auteur fait référence à deux liens, faustmanlab.org / pubmed.orgen, en commentant: “les chinois se joignent aux américains pour tuer et blesser plutôt que soigner ou prévenir …”

Sur PubMed*, nous pouvons découvrir d’autres compléments d’informations inquiétantes.

*(PubMed est le principal moteur de recherche de données bibliographiques de l’ensemble des domaines de spécialisation de la biologie et de la médecine. (développé par le Centre américain pour les informations biotechnologiques – NCBI. National Library of Medicine (NLM) fondé, en 1956, créa le NationalCenter for Biotechnology Information ou (NCBI) qui est le centre de données de toutes les informations biologiques mondiales incluant également les données bibliographiques de PubMed et génétiques (GenBank).

National Institutes of Health (NIH, qu’on peut traduire par Instituts américains de la santé) sont des institutions gouvernementales des États-Unis qui s’occupent de la recherche médicale et biomédicale. Ils dépendent du Département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis.

Le 19 février 2015, dans la synthèse sur le rapport relatif aux “vaccins chinois se mondialisent: développement de vaccins et contrôle de qualité” (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25697690/), on lit ce qui suit:

Grâce aux efforts continus de plusieurs générations, la Chine est devenue l’un des rares pays au monde capable de répondre de manière indépendante à toutes les exigences du Programme élargi de vaccination. La science réglementaire est appliquée pour améliorer continuellement le système de réglementation des vaccins. Le succès de la présélection par l’OMS a permis aux produits vaccinaux chinois de se mondialiser. Les vaccins chinois garantissent non seulement la prévention et le contrôle des maladies au niveau national, mais répondent également aux besoins de santé publique internationale. Cet article décrit l’histoire du développement des vaccins chinois, la situation actuelle de l’industrie chinoise des vaccins et sa contribution à la prévention et au contrôle des maladies infectieuses. L’expérience de la Chine en matière de développement de vaccins et de contrôle de la qualité peut profiter à d’autres pays et régions du monde, y compris les pays en voie de développement.

Capture d’écran en anglais de la source:

Pardon?

Dois-je comprendre qu’ils expérimentent des vaccins de qualités nuisibles sur des civils et qu’ils veulent en faire profiter le monde entier?

Ces vaccins issus de la bio-technologie ont tué des enfants et le NIH affilé aux institutions gouvernementales des États-Unis trouvent que la Chine fait du bon travail?

Doit-je comprendre que des scientifiques du gouvernement des États-unis dissimulent les effets des expériences vaccinales biotechnologiques ratées et mortelles aux yeux du monde?

Veuillez jeter un coup d’oeil sur: Organisme génétiquement modifié, sur Wikipedia même.

Et pourquoi les médias de masse n’ont pas relayé plus amplement et mondialement ces gros scandales chinois vaccinaux? Certainement car les décideurs en Chine qui dirigent un système communiste avec une main de fer sont de connivence avec des gros bonnets américains et qu’ils pensent qu’il est plus important de dissimuler les scandales que de les prévenir.

En outre, depuis le début du premier cas rapporté, de “coronavirus 2019” le 17 novembre 2019 en Chine, les 27 cas le 15 décembre, et les 60 cas le 20 décembre … sont hospitalisées à l’hôpital de Huanan, dans la région du Hubei, pour pneumopathie (selon wikipedia), plusieurs gros médias nous ont venté la possibilité d’une découverte potentielle d’un vaccin remède issu de la combinaison entre la biologie et la technologie.

Pensez-vous que nous devrions avoir confiance dans les vaccins biotechnologiques? Des chinois répondent sceptiquement sur le niveau de leurs soins, comme une grand-mère chinoise qui déclare je n’ai “jamais vraiment eu confiance dans le système de santé chinois“. (Un nouveau scandale de faux vaccins éclate en Chine)

Ces expériences sont étroitement liées avec des instituts de recherches des États-Unis. Les premiers cas à Wuhan ont été hospitalisés pour “pneumopathie“.

Ils décrivaient les symptômes d’une infection des voies respiratoires.

Et si ce n’était pas un virus mais une bactérie, comme dans l’affaire de Fort Riley en 1918. Dans le rapport de l’hôpital de base, Fort Riley, Kansas, et le Rockefeller Institute for Medical Research, New York (reçu le 20 juillet 2018) il est noté:

“Entre le 21 janvier et le 4 juin 1918, le Dr Gates rapporte une expérience où des soldats ont reçu 3 doses d’un vaccin contre la méningite bactérienne. Ceux qui ont mené l’expérience sur les soldats ont utilisé que des dosages primaires d’un sérum de vaccin modifié dans des chevaux. …. Gates rapporte que plusieurs des hommes de l’expérience avaient des symptômes pseudo-grippaux: toux, vomissements et diarrhées après avoir reçu le vaccin. Ces symptômes sont une catastrophe pour les hommes vivant dans des casernes, voyageant en train vers la côte atlantique, naviguant vers l’Europe, vivant et combattant dans des tranchées. Les conditions insalubres à chaque étape du voyage sont un environnement idéal pour une maladie contagieuse comme la propagation d’une pneumonie bactérienne.”

Pendant un laps de temps, des médias se sont relayés pour nous expliquer que le “virus” aurait pu être transmis, par certains animaux à ceux qui travaillaient au marché de gros de fruits de mer de Huanan. Se pourrait-il qu’ils essayaient de nous induire en erreur? Et que la “pandémie” ou plandémie de 2019 n’était qu’une autre expérience vaccinale. Mais cette fois ils ont testé une biotechnologique infusée dans un animal, puis l’ont injectée dans des bras chinois. Et comme des scientifiques indiens le démontrent un organisme vivant a été modifié par l’intervention humaine.

POURQUOI CE QUI EST ARRIVÉ IL Y A 100 ANS EST-IL IMPORTANT MAINTENANT?

“En 1918-1919, l’industrie des vaccins a réalisé une expérience sur des soldats ce qui a produit des résultats désastreux.” D’après les révélations des documents sur la “pandémie” de 1918, ce qui a permis la propagation de la maladies étaient surtout les conditions de vie exiguës et insalubres de la guerre.

(Exiguë —» espace étroit, restreint, étriqué, …)

De plus, les conditions insalubres de la guerre provoquent des conditions exiguës, de confinement, et des situations spécialement stressantes moralement. Penser-vous que porter un masque nous aide à évacuer nos bactéries et notre stress fabriqué par un confinement? Auraient-ils essayé de recréer des conditions spécifiques de 1918?

Dans l’article, de 2018, il est précisé que “des parents en Chine ont découvert un programme de santé publique obligatoire” permettant d’injecter “à un nombre inconnu d’enfants des vaccins de qualité inférieur et “qu’ils sont naturellement furieux”.

Peut-être qu’il y a eu plus de morts, mais vu le régime politique autoritaire et la censure nous ne sauront peut-être jamais le nombre de décès. N’est-ce pas aussi une aubaine pour les grands financiers de l’industrie pharmaceutique d’avoir un régime qui est prêt à tester sur sa population des nouveaux genres de vaccins modifiés possiblement par la technologie? Sachant qu’après les divers scandales des organismes génétiquement modifiés de Monsanto aux États-Unis, il aurait été très dur d’imposer ce genre de vaccins directement sur le territoire même ou ailleurs. (D’ailleurs, Monsanto a et a eu d’étrange alliances)

D’après le Dr Meryl Nass, dans un article du 17 septembre 2019 intitulé: Pourquoi les législatures imposent-ils maintenant des mandats de vaccination?

La qualité des médicaments manufacturés diminue. Plus de 80% des médicaments vendus aux États-Unis sont fabriqués à l’étranger, principalement en Inde et en Chine.

Elle ajoute que l’organisation mondiale de la santé a un système pour approuver (ou «pré-qualifier») les vaccins fabriqués dans les pays sous-développés pour la vente à l’échelle internationale – généralement à d’autres pays sous-développés.

De grandes sociétés pharmaceutiques multinationales, telle que Sanofi qui possède des installations de fabrication de vaccins en Inde et en Chine, fabriquent des vaccins dans des pays sous-développés.

La Chine et l’Inde comptent chacune plus de 20 fabricants de vaccins. Ce n’est probablement qu’une question de temps avant que des vaccins fabriqués dans des pays connus pour leur surveillance gouvernementale inadéquate des produits pharmaceutiques soient utilisés au Canada et aux États-Unis.

Cependant en décembre 2019 le régime Chinois a passé une LOI discrétionnaire.

En dépit des scandales vaccinaux et la colère des chinois, “le 29 juin 2019, le Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de la République populaire de Chine (PRC ou Chine) a adopté la Loi PRC sur l’administration des vaccins (loi sur les vaccins – Source chinoise). L’agence de presse officielle Xinhua déclare que la loi prévoit la gestion des vaccins «la plus stricte» avec des sanctions sévères afin d’assurer la sécurité vaccinale du pays.

Voici ci-joint une capture en cache de l’article, car depuis quelques temps, je n’arrive plus à ouvrir la page sur mes navigateurs.

En cache

Prise d’écran qui a été faite le 12 avril 2020 (traduction automatique):

https://www.loc.gov/law/foreign-news/article/china-vaccine-law-passed/

Le 13 nov.2019, sur PubMed, est répertorié une étude sur les “considérations sur les bénéfices lors d’événements liés à la sécurité des vaccins en Chine” (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31674844/) ce qui suit:

Objectifs : “La Chine a effectué des réalisations remarquables dans le domaine de la vaccination. Cependant, plusieurs événements généralisés liés à la sécurité des vaccins ont récemment reçu une attention mondiale et reflètent des lacunes dans la gestion des vaccins. Cette étude visait à résumer les événements liés à la sécurité des vaccins entre 1985 et 2018 en Chine et à analyser les motivations de profit de ces événements. Méthodes. Des avis de Littérature et de médias ont été menés pour découvrir les événements liés à la sécurité des vaccins. Nous avons développé un modèle conceptuel avec des variables liées au profit et en utilisant les informations disponibles sur chaque événement, nous avons identifié quelle variable liée au profit était impliquée et comment elle était liée à la poursuite de profits plus élevés. Résultats: Un total de 39 événements liés à la sécurité des vaccins ont été détectés dans la production, l’achat, le transport et la gestion quotidienne des vaccins, ainsi que les événements indésirables consécutifs à la vaccination (MAPI). Dans l’ensemble, 90% (35/39) des événements pourraient être classés comme motivés par le profit. Les motifs de la plupart des événements pourraient être liés à une ou plusieurs raisons, notamment la diminution des coûts chez les producteurs de vaccins (67%, 26/39), la réduction du prix d’achat réel (67%, 26/39) et la réduction des coûts de transport et / ou chaîne du froid (24/39, 62%). Conclusions : Afin de faire face aux défis liés aux vaccins, un système de supervision plus restrictif de la production de vaccins et une meilleure préparation aux situations d’urgence, y compris des stratégies de communication sur la santé et les risques, pour la sécurité des vaccins devraient être mis en œuvre.

Ce qui les préoccupe, c’est une meilleure préparation aux situations d’urgence .., des stratégies de communicationpour la sécurité des vaccins en matière de motivations de profit?

Et notre sécurité?

Mots clés de l’extrait: Chine; médias; modèle axé sur le profit; économie des vaccins; la sécurité des vaccins.

C’est quoi, une industrie mondiale de rendement sur la santé humaine?

Ils investissent sur tous les humains de la Terre avec une plandémie?

Dois-je comprendre qu’ils utilisent une propagande vaccinale, des cobayes humains, dans le but de concrétiser un nouveau projet mondial? Pour qu’ils génèrent de plus gros profits? Y a t-il un autre but?

Capture d’écran en anglais:

Jon Rappoport le 25 avril 2016 faisait remarqué le laxisme du NY Times, qui rendait compte d’un scandale vaccinal chinois et qui s’appuyait sur l’Organisation mondiale de la santé (une façade de relations publiques pour l’industrie des vaccins) en prenant un ton rassurant («Le scandale chinois des vaccins menace la foi du public dans les vaccinations»):

“Malgré ces craintes, les vaccins contaminés sont plus susceptibles d’être inefficaces que nocifs… L’Organisation mondiale de la santé a déclaré que les vaccins périmés ou mal stockés déclenchent rarement, voire jamais, des maladies ou des réactions toxiques. Les enquêteurs du gouvernement chinois ont déclaré la semaine dernière qu’ils n’avaient trouvé aucun cas de réactions indésirables ou de pics d’infections liés à des vaccins inefficaces.

Et Jon Rappoport répond:

Vraiment.

Peut-être que les rédacteurs en chef du NY Times et de l’Organisation mondiale de la santé voudraient prouver leur foi et leur confiance en se faisant des injections de ces vaccins avariés.

Pourtant un médecin chinois exprime sa colère:“Vingt-quatre provinces, cinq ans déjà et combien d’enfants! Cela fait presque un an et puis ils le révèlent! N’est-ce pas un génocide? Les mots ne peuvent pas exprimer à quel point je suis en colère! a publié un utilisateur de microblog Weibo dans le genre d’un Twitter chinois, rapporte la BBC.”

Jon Rappoport nous démontre aussi “à quel point ‘l’establishment’ des vaccins est paniqué à propos de la vague actuelle du réveil public, déclenché en partie par les révélations du documentaire Vaxxed (bande-annonce). Les grands médias n’arrivent même pas à accorder leurs violons.

Neilly Free Mind

close

Vous pourriez également lire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *