- Vaccins Psyops / Santé Scam-demic - Arnaque-Plandémie Virus modifiés Génie Génétique-Tech Bioterrorisme

Un Institut ‘israélien’ demande l’approbation de la FDA pour le vaccin COVID-19?

L’Institut de l’entité sioniste de la guerre biologique demande l’approbation de la FDA américaine pour un vaccin COVID-19?

Le 22 juillet sur jpost.com, on peut lire que l’ambassadeur américain en Israël a visité le laboratoire de défense bio-chimique et il a été informé d’un prototype de vaccin contre le coronavirus.

Israël cherche à obtenir une réglementation de la Food and Drug Administration (FDA) pour le marché américaine, .

Le vaccin de l’Institut israélien de recherche biologique (IIBR) a commencé les essais sur les animaux en mars. Et ils attendent des essais sur l’homme avant la fin de l’année.

christiansfortruth fait remarqué que l’année dernière David Friedman et le secrétaire américain au Trésor, Steve Mnuchin, faisaient pression pour l’ouverture d’une “antenne” de la FDA en Israël.

Dans le but d’aider, prétendument, à fournir des médicaments israéliens plus rapidement sur le marché américain.

Il ajoute que c’est encore plus suspect.

Vu que la plus grande société pharmaceutique israélienne, Teva, a récemment été poursuivie pour des milliards de dollars. Elle a été surprise à truquer les prix des médicaments génériques pour le marché américain. 

Donc, l’idée que cet accord avec la FDA est fait pour économiser de l’argent aux consommateurs américains est carrément risible.

L’auteur note que l’Institut israélien de recherche biologique (IIBR) a été fondé en tant qu’unité de guerre biologique de la Haganah.

Ce groupe terroriste sioniste qui avait prévu d’empoisonner l’approvisionnement en eau de la ville de Nuremberg (en Allemagne), à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Cette opération devait se faire dans le but d’assassiner des millions d’Allemands en représailles à “l’Holocauste”.

Pour citer Wiki:

“L’Institut est largement soupçonné d’être impliqué dans le développement d’armes chimiques et biologiques. On suppose également que l’Institut met au point des vaccins et des antidotes pour ces armes. Tout en refusant de le confirmer, Israël est largement soupçonné d’avoir développé des capacités offensives d’armes biologiques et chimiques, et le service de renseignement israélien, le Mossad, est connu pour avoir utilisé des armes biologiques dans des missions d’assassinat. 

Israël n’a pas signé la Convention sur les armes biologiques. Et elle a signé mais non ratifié la Convention sur les armes chimiques.”

C’est rassurant!

Je ne reprend pas tous les commentaires émis sur christiansfortruth. On constate que la plupart n’ont pas confiance dans la politique de l’entité sioniste.

Et je les comprend.

En 2013, il a été constaté que de plus en plus de parents israéliens, en particulier les plus instruits, ont tendance à refuser de faire vacciner leurs bébés.

Et ils décident par eux-mêmes des vaccins qu’ils souhaitent administrer (selon une étude rapportée par haaretz en 2013).

Plus récemment on peut lire qu’un grand nombre de médecins israéliens refuseront de se faire vacciner contre le coronavirus.

Selon Dror, “Il y a un manque de confiance dans le processus [de développement du vaccin], surtout en ce qui concerne la sécurité.”

Neilly Free Mind

Fils sur Vaccins

  1. Vaccins
  2. Vaccins

Vous pourriez également lire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *