Effets Champs Électromagnétiques Psyops / Santé Scam-demic - Arnaque-Plandémie

Études 2020: un rayonnement de 5G induisant un coronavirus dans les cellules de la peau, peut-être cancérigène

par Silviu “Silview” Costinescu

“Suivez la science”?

La seule homologation scientifique officielle sur le virus est Koch.

Et il spécifie ce qui suit:

‘Je n’ai toujours vu aucune preuve d’un nouveau coronavirus correctement isolé dans un laboratoire’.

Le postulat de Koch

Or on nous crie: ‘suivez la science’!

Voici les dernières nouvelles sur la science 5G qui se trouvent sur le site Web américain des NIH et PubMed.

PubMed a publié une étude qui s’intitule:

La Technologie 5G et induction du coronavirus dans les cellules de la peau

Ci-joint une copie du synopsis de l’étude (capture d’écran d’une traduction automatique de l’extrait).

L’invention concernée

Dans cette recherche, nous montrons que les ondes millimétriques 5G pourraient être absorbées par des cellules dermatologiques agissant comme des antennes, transférées à d’autres cellules et jouer le rôle principal dans la production de coronavirus dans les cellules biologiques.

L’ADN est construit à partir d’électrons et d’atomes chargés et a une structure semblable à un inducteur. Cette structure pourrait être divisée en inducteurs linéaires, toroïdaux et ronds. Les inducteurs interagissent avec les ondes électromagnétiques externes, se déplacent et produisent des ondes supplémentaires dans les cellules. Les formes de ces ondes sont similaires aux formes des bases hexagonales et pentagonales de leur source d’ADN. Ces ondes produisent des trous dans les liquides à l’intérieur du noyau. Pour combler ces trous, des bases hexagonales et pentagonales supplémentaires sont produites. Ces bases pourraient se rejoindre et former des structures de type virus telles que le coronavirus. Pour produire ces virus au sein d’une cellule, il est nécessaire que la longueur d’onde des ondes externes soit plus courte que la taille de la cellule. Ainsi, les ondes millimétriques 5G pourraient être de bons candidats pour la construction de structures de type virus telles que les coronavirus (COVID-19) dans les cellules.

Mots clés: technologie 5G; COVID-19 [FEMININE; ADN; antenne dermatologique; inducteur; onde millimétrique.

En anglais:

Abstract

In this research, we show that 5G millimeter waves could be absorbed by dermatologic cells acting like antennas, transferred to other cells and play the main role in producing Coronaviruses in biological cells. DNA is built from charged electrons and atoms and has an inductor-like structure.

This structure could be divided into linear, toroid and round inductors. Inductors interact with external electromagnetic waves, move and produce some extra waves within the cells. The shapes of these waves are similar to shapes of hexagonal and pentagonal bases of their DNA source. These waves produce some holes in liquids within the nucleus. To fill these holes, some extra hexagonal and pentagonal bases are produced. These bases could join to each other and form virus-like structures such as Coronavirus. To produce these viruses within a cell, it is necessary that the wavelength of external waves be shorter than the size of the cell. Thus 5G millimeter waves could be good candidates for applying in constructing virus-like structures such as Coronaviruses (COVID-19) within cells.

Keywords: 5G technology; COVID-19; DNA; dermatologic antenna; inductor; millimetre wave.

Copyright 2020 Biolife Sas. http://www.biolifesas.org
biolifesas l’a aussi retirée mais le pdf est visualisable ici

Un avis de retrait

Mots clés: technologie 5G; COVID-19 [FEMININE; ADN; antenne dermatologique; inducteur; onde millimétrique.

Droits d’auteur 2020 Biolife Sas. http://www.biolifesas.org .

Dans l’Étude des personnes NIH.

PubMed relie la 5G et le coronavirus

PubMed est une base de données biomédicale et scientifique de la vie gratuite que tout le monde peut rechercher pour trouver des articles publiés sur divers sujets. Elle est gratuite pour le public depuis 1997 et elle est souvent référencée par des personnes à la recherche d’études médicales récentes sur un sujet donné. Comme il s’agit d’un moteur de recherche utilisé à la fois par le grand public et par les professionnels de la santé, les décisions prises par PubMed sur le contenu à afficher en réponse à une requête sont extrêmement importantes.”

“Habituellement le site est perçu comme fiable pour trouver des informations médicales authentiques.”

D’après l’auteur désormais on y trouve des “claptrap de pseudoscientifiques“.

Source: PubMed se lance dans la pseudoscience, relie la 5G et le coronavirus

(Prenez note que c’est l’avis de ‘ExtremeTech’)


Ci-joint une autre étude.

Protection de la santé de la population contre les risques électromagnétiques

Défis résultant de la mise en œuvre du réseau 5G prévue en Pologne

L’invention concernée

Une discussion est en cours sur les risques électromagnétiques dans le contexte de la nouvelle technologie de communication sans fil – la norme de cinquième génération (5G).

Des préoccupations concernant les risques pour la sécurité et la santé résultant de l’influence du champ électromagnétique (CEM) émis par les antennes 5G conçues ont été soulevées.

En Pologne, le niveau d’exposition de la population aux CEM est limité à 7 V / m pour les fréquences supérieures à 300 MHz.

Cette limitation résulte de la prise en compte des mesures de protection.

Elles sont liées aux risques thermiques directs, aux menaces diversifiées indirectes et sur le long terme.

De nombreux pays n’ont pas établi d’exigences légales dans cette gamme de fréquences ou ont introduit des réglementations basées sur des recommandations concernant la protection contre les risques thermiques directs uniquement (Recommandation 1999/519 / CE du Conseil). Pour une telle protection, les niveaux admissibles d’intensité du champ électrique sont de 20 à 60 V / m (en fonction de la fréquence).

Un travail fournit grâce à une collaboration interdisciplinaire d’ingénieurs, de biologistes et de médecins.

Ils se consacrent depuis de nombreuses années à la protection de la biosphère contre les effets négatifs des CEM.

Il présente l’état des connaissances sur les effets biologiques et sanitaires des CEM émis par les appareils de téléphonie mobile (y compris les ondes millimétriques qui devraient être utilisées dans le réseau 5G).

Une comparaison des recommandations de l’UE et des dispositions relatives à la protection du public en vigueur en Pologne a été faite dans ce contexte.

Les résultats des recherches menées à ce jour sur les effets biologiques de la radiofréquence EMF émise par les appareils de télécommunications mobiles, fonctionnant avec des fréquences allant jusqu’à 6 GHz, ne permettent pas de tirer des conclusions définitives.

Or les preuves de la recherche sont suffisamment solides.

Et l’Organisation mondiale de la santé classe les CEM comme facteur environnemental potentiellement cancérogène pour l’homme.

Pour le moment, il y a un manque de données scientifiques adéquates pour évaluer les effets sur la santé provenant de l’exposition aux ondes électromagnétiques millimétriques.

Elles devraient être utilisées dans les appareils 5G.

Néanmoins, il existe des données indiquant l’existence de mécanismes biophysiques par l’influence des CEM.

Et iIs peuvent entraîner des effets néfastes sur la santé.

Il semble nécessaire d’utiliser le principe de précaution et le principe ALARA lors de la création d’exigences environnementales pour la construction et l’exploitation de l’infrastructure du système 5G prévu.

CEM facteur cancérogène

Les résultats de la recherche sont assez solides.

En conséquence, l’OMS classe les CEM comme facteur environnemental potentiellement cancérogène pour l’homme.

Étude polonaise

par Silviu “Silview” Costinescu

2020 Studies: 5g radiation induces coronavirus in skin cells, possibly carcinogenic


Lecture possible

Autres:

  1. 5G
  2. 5G

Neilly F.M

close

Vous pourriez également lire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *