- Vaccins Psyops / Santé Scam-demic - Arnaque-Plandémie Virus modifiés Génie Génétique-Tech Bioterrorisme

La Banque mondiale indique que les kits de test Covid-19 sont vendus depuis 2017

par Silviu ‘Silview’ Costinescu

‘World Bank says Covid-19 test kits are being sold since 2017’

Ces liens de leur site Web sont tout ce que j’ai pour le moment.

Or c’est une preuve suffisante.

Qui sont les principaux commerçants?

  • Suisse (23.684.716.51K $, 2.538.500 Kg),
  • Allemagne (17.464.406.19K $, 7.242.210 Kg),
  • Union européenne (16940.789.16K $, 8.953.990 Kg),
  • États-Unis (8283.146.64K $,
  • Irlande (7.020.260 Kg) 6 356 054,92 K $, 590 259 Kg).

Kits de test Covid-19 vendus depuis 2017

Ttraduction automatique fr) – SOURCE : WORLD BANK WEBSITE
La World Integrated Trade Solution (WITS) est un logiciel commercial fourni par la Banque mondiale pour permettre aux utilisateurs d’interroger plusieurs bases de données sur le commerce international.

La Chine expédie des tests comme s’il n’y avait pas de lendemain depuis 2018

Autre capture d’écran. Importations par pays depuis 2017.


MISE À JOUR 9 SEPT 2020

Document décrivant un cadre programmatique répondant à la pandémie mondiale de coronavirus (COVID-19)


Je pense que vous trouverez ce document de la Banque mondiale très intéressant.

‘Cas COVID-19 à travers le monde’ – Page 11 du pdf

“Ce document décrit un cadre programmatique répondant à la pandémie mondiale de coronavirus (COVID-19): COVID-19 Strategic Preparedness and Response Program (SPRP)’.

Il utilise l’Approche Programmatique Multiphase (MPA), à soutenir dans le cadre du FTCF.

Le programme proposé engage visiblement des ressources substantielles

(Le financement BIRD / IDA pour le SPRP est de 6 milliards de dollars).

Et en complétant le financement par des pays et les activités soutenues par d’autres partenaires, il contribuerait à garantir des ressources adéquates pour financer une réponse d’urgence rapide au COVID-19.

Parallèlement, il est soumis pour approbation dans le financement de la phase 1, d’un programme de 25 opérations, pour un financement de projets d’investissement.

Lequel se fera dans le cadre du SPRP pour des pays du monde entier.

Les 25 pays sont:

Afghanistan, Argentine, Cabo Verde, Cambodge, République démocratique du Congo, Djibouti, Équateur, Éthiopie, Gambie, Ghana, Haïti, Inde, Kenya, République kirghize, Maldives, Mauritanie, Mongolie, Pakistan, Paraguay, San Tome & Principe, au Sénégal, en Sierra Leone, au Sri Lanka, au Tadjikistan et au Yémen.

Les PAD des 25 projets nationaux inclus dans ce package de phase 1 sont disponibles en ligne.”

‘Covid Circus’

Date prévue d’approbation du projet: 2 avril 2020

Date de clôture prévue du projet: 31 mars 2025

Page 1 du pdf

Le Covid Circus est censé porter sur la santé.

Mais il est géré par des financiers et des redevances sous la coupe d’un abruti en informatique et un communiste terroriste.

Page 16

Traduction en français des encadrés du tableau:

PREUVE FINALE; ‘COVID-19 UN EXERCICE DE SIMULATION PLANIFIÉE PAR L’OMS ET LA BANQUE MONDIALE


Quand on lit que la date de clôture prévue, du projet, est le 31 mars 2025; on ne peut pas s’empêcher de relier ce programme au prévision de Deagel pour 2025.

En 2013, une organisation de renseignement militaire prédit un dépeuplement mondial massif (50-80%) d’ici 2025.

par Silviu ‘Silview’ Costinescu

Prédilections de Deagle, une organisation de renseignement militaire?

Ceci n’a rien de nouveau.

Cela a fait quelques tours sur Internet il y a quelques années.

Il a suscité peu de débats.

Et cela est tombé dans l’oubli.

Comment voyez-vous cela maintenant?

Archive pour la France [Note Neilly]
Traduction automatique fr.

Deagle.com – dimanche 26 octobre 2014

En 2018, Deagel met à jour ses prédictions sans beaucoup d’explications.

Exemple pour les États-Unis.

2013
1 mai 2018

[Note Neilly. Il semblerait qu’ils aient fait encore des mises à jour sur leur site: deagel.com]

Cette organisation de renseignement très réputée a de sombres perspectives pour les États-Unis dans les années à venir, notamment une diminution de la population de 78%.

En fait, il prédit un destin cataclysmique similaire pour le Royaume-Uni, l’Australie, l’Allemagne, le Japon et le Danemark, et d’autres pays alliés des États-Unis.

Voici une liste partielle des partenaires et clients Deagel connus.

[D’après leur site Web]

  • Agence de Sécurité Nationale
  • Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN – OTAN)
  • Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)
  • OSCE
  • Agence russe en approvisionnement en matière de défense
  • Stratfor
  • La Banque mondiale
  • United Nations (UN)

Pour rendre ces perspectives chaotiques encore plus étranges, une déclaration sur la page des prévisions de Deagel peut être trouvée.

Elle est faite par les auteurs le 26 octobre 2014.

Apparemment, ils prétendent que ces changements au niveau des populations ciblées sont dus au suicide et à la dislocation.

Et ils nous assurent qu’ils ne sont “pas une secte de la mort ou une secte satanique“.

Déclaration de Deagle:

https://archive.is/eHOXw

Note Neilly

Les questions qui me sont venues à l’esprit.

Pourquoi une organisation de renseignement militaire fait l’effort de prédire un dépeuplement mondial massif?

Et quel intérêt de mettre ce rapport public? Ils nous préparaient à une crise planifiée? Ils essayaient de nous faire peur?

De plus ils écrivent eux-mêmes ce qui suit.

  • “De nombreuses personnes incapables d’accepter le nouveau paradigme se sont suicidées.”
  • La souche 2014 d’Ebola a un taux de mortalité de 50 à 60%.”

“Mais essayez d’imaginer ce qui se passerait s’il y avait une pandémie d’Ebola avec des centaines de milliers ou des millions infectés par le virus.

Jusqu’à présent, les quelques cas de personnes infectées par Ebola ont ‘bénéficié’ de soins intensifs avec une assistance antivirale et respiratoire; mais surtout avec un soutien humain abondant de la part des médecins et des infirmières.

Dans un scénario de pandémie, ce type de soins de santé ne sera pas disponible, pour le nombre écrasant des personnes infectées.

Cela entraînera une augmentation spectaculaire du taux de mortalité en raison du manque de soins de santé appropriés.

Le facteur de «qualité» est que le taux de mortalité pourrait augmenter à 80-90% dans un scénario de pandémie par rapport au taux indiqué de 50-60%.

C’est étrange ces quelques point ont l’air de ressembler à ce que l’on vit actuellement sous le Covid-19.

Mais ils ont certainement raison sur un point.

Ils ne sont pas “Dieu ou un appareil magique” pour prévoir l’avenir.

D’autre part, le virus Ebola existe-t-il chez l’homme?


Surprise!

Aucune preuve fiable que le virus Ebola ait été isolé d’un être humain

Par Jon Rappoport

Que dit le Professeur David Rasnick?

Il ne trouve aucune preuve que le virus Ebola ait été isolé d’un être humain.

Il a obtenu son doctorat du Georgia Institute of Technology. Et il a passé 25 ans à travailler avec des protéases (une classe d’enzymes) et des inhibiteurs de protéase.

Il est l’auteur du livre ‘The Chromosomal Imbalance Theory of Cance‘.

Il était membre du Comité consultatif présidentiel sur le sida en Afrique du Sud.

[Bibliographie sur son site]

Voici ce que Rasnick a écrit:

“J’ai examiné en détail la littérature sur l’isolement et l’Ems [EM: images au microscope électronique] des virus Ebola et Marburg.

Je n’ai trouvé aucune preuve convaincante que le virus Ebola [et d’ailleurs Marburg] a été isolé chez l’homme.

Certainement qu’il n’existe aucune preuve confirmant son isolement de l’humain.

“J’ai cherché sur le site Web du CDC et je suis resté sec.

“Le CDC affirme que 7728 cas de virus Ebola ont été confirmés en laboratoire.”

“J’ai demandé au CDC ce qui constitue l’isolement du virus Ebola à partir d’échantillons humains.

J’ai également demandé le protocole d’isolement du virus Ebola.”

[Pas de réponse du CDC à cette date.]

“Pratiquement tout ce qui est connu et fait avec ces virus se trouve dans les animaux et la culture cellulaire.”

Rasnick a poursuivi:

«Il est possible que les virus Ebola et Marburg représentent des artefacts de laboratoire. J’ai tendance à penser que c’est le cas.

Ce que je veux dire, c’est que les virus sont réels mais peuvent exister à des niveaux très bas chez les animaux sauvages et même chez les humains, bien en dessous des niveaux pathogènes [causant des maladies].”

Ces virus ‘passagers’ peuvent être activés et amplifiés dans des conditions de culture en laboratoire.

Elles sont conçues à cet effet pour produire suffisamment de particules virales à caractériser.

“Les virus à l’origine d’une véritable pathologie sont abondants dans les tissus malades. Vous pouvez les voir en utilisant l’EM sur le tissu primaire.

Vous n’avez pas besoin d’amplifier le virus en culture cellulaire.”

“Je me méfie toujours quand la culture cellulaire est le seul moyen d’observer un virus par EM.”


Note Neilly

Pourquoi un vaccin contre le Ebola?

Il suffirait d’avoir peur de mourir d’une maladie potentiellement mortelle pour nous convaincre de prendre le remède.

Et si des charlatans avaient l’audace de fabriquer l’illusion de cette peur?

Combien tomberaient dans le panneau?

Ils suffiraient de les prendre pour des ‘Dieux’.

Vraisemblablement le seul ‘Dieu’ a eux est l’argent, le pouvoir et le contrôle de la populace.

Et comme écrit Jon Rappoport:

La première chose que vous devez savoir est que les sociétés pharmaceutiques développeraient et vendraient un vaccin pour lutter contre les tortues volantes si elles pouvaient en tirer de l’argent.

Attention: vaccin contre le Ebola est génétiquement modifié (2014 – Par Jon Rappoport)

Neilly Free Mind

close

Vous pourriez également lire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *