- Vaccins Psyops / Santé Scam-demic - Arnaque-Plandémie

Le massacre d’innocents par Bill Gates lié à des vaccins contaminés en Chine

Par Yoichi Shimatsu,

Exclusif à Rense
8-1-18,

La révélation du scandale des vaccins chinois de Changsheng

Dans une société qui prédomine avec un enfant par couple les parents et les grands-parents chinois s’alarment.

Falsification de données sur les vaccins en 2017

Depuis mi-juillet, ils sont affligés par un scandale dût à une faute professionnelle.

La falsification de données sur les vaccins antirabiques est impliquée.

Et ceci s’est passé, à la suite, d’une série de divulgations en ligne de rapports alarmants sur des vaccins toxiques.

Le coupable est une société privée ‘Changsheng Life Sciences’ basée à Changchun dans le nord-est de la Chine. Elle est la propriété d’une mystérieuse magnat féminine.

L’été dernier, la police locale perquisitionne le même producteur.

Et il est condamné à une amende de 3,4 millions de yuans [500 000 dollars] pour un vaccin DTC contaminé [diphtérie, coqueluche et tétanos] et administré à des enfants dans la province de Shantung.

Scandale révélé sur le média social chinois WeChat

Le tollé public suscité par un message de WeChat qui a révélé le scandale des vaccins défectueux [puis a été rapidement supprimé] a interrompu la visite du président Xi Jinping, au mémorial du génocide du Rwanda.

Ce qui l’a incité à faire un appel direct à Pékin. Il a promis une action, pour s’attaquer aux filières locales meurtrières.

Son geste a conduit la police locale à arrêter 15 cadres et dirigeants de Changsheng, dont la présidente du conseil d’administration Junfang Gao [valeur nette de 1 milliard de dollars].

Puis, une déclaration officielle est fournie.

D’après eux, aucun enfant atteint n’a été exposé au vaccin contre la rage, avant son rappel [retrait].

La révélation du scandale du vaccin Changsheng était un scoop par les médias en ligne.

Il provenait d’un message sur WeChat.

Censure du scandale des vaccins chinois

Il n’y a eu aucun apaisement des craintes du public, par une enquête transparente ou des conférences de presse régulières.

La tactique d’évasion de Pékin était prévisible.

Elle consiste à abattre le grand pare-feu de la censure officielle, en interdisant la couverture de la presse, et en réduisant les médias en ligne au silence.

L’une des raisons de cette dissimulation est la distribution par Changsheng de vaccins douteux à faible coût.

Cette action vise à protéger la campagne de vaccination de l’OMS et de l’UNICEF en Afrique, le continent hôte de la tournée présidentielle.

Elle se terminera par un forum Chine-Afrique à Beijing en septembre.

Deux fondations américaines mises en cause

L’autre source d’inconfort officiel est le rôle de deux fondations américaines dans la croissance de l’industrie chinoise des vaccins.

Ceux sont la Clinton Health Access Initiative (CHAI) et la Bill and Melinda Gates Foundation.

Cette Fondation est, largement, accusée de déployer des vaccins comme arme biologique; et, dans le but de stériliser les filles, dans les zones en voie de développement, ainsi que réduire la population en fonction de la race.

Argent rapide et avant tout le profit.

Crise pharmaceutique chinoise

La réponse officielle est étonnante. Elle est similaire au schéma de dissimulation et de désinformation lors de l’épidémie de SRAS et à la crise du lait contaminé à la mélamine.

Dans cette dernière affaire, des déchets liquides du fabriquant Melmac de plats en plastique, classés par le ministère de l’Agriculture comme un ‘additif pour fourrage vert’, ont été utilisés pour nourrir les vaches laitières.

Ils sont retrouvés dans des préparations pour nourrissons [elles contenaient du plastique].

Et vient le troisième strike

La partie se terminait pour le secteur pharmaceutique chinois celui du «devenez riche rapidement».

S’en était fini, pour ses appendices cachés au sein des agences de réglementation, et des autorités sanitaires.

Ce scandale fait suite à une crise de 2013. Huit enfants ont trouvé la mort lors d’une vaccination contre l’hépatite B.

À l’époque, c’était le plus grand producteur de vaccins qui est mis en cause.

Vaccins à bas prix pour les campagnes de vaccination

Le groupe de délinquants Changcheng

Ce ‘black-out’, de la vérité, doit être une inquiétude pour les chinois.

Et, pour tous les pays étrangers qui se fournissent au-près de ce groupe de délinquants [Changcheng].

Il fournit des vaccins à bas prix pour les campagnes de vaccination de l’OMS et de l’UNICEF.

Ils sont distribués en Afrique, en Amérique latine, au Moyen-Orient, en Asie [Sud-Est], en Amérique, en Inde, en Russie et en Égypte.

Leur marché inclus une large gamme de vaccins à agents viraux et bactériens.

La liste des vaccins comprend ce qui suit.

“La varicelle vivante atténuée [varicelle]; la rage humaine lyophilisée; DPT sans cellules d’absorption [diphtérie, coqueluche ou coqueluche, tétanos]; virus de la grippe divisé; fractionnement du virus de la grippe; [bactérie de la méningite] polysaccharide méningococcique ACYW135; polysaccharide méningococcique du groupe A du groupe C; et les vaccins antirabiques humains lyophilisés.”

Il y a une ligne fine et facile à franchir entre la médecine et l’argent toxique.

Par conséquent, les données de l’industrie des vaccins doivent être, librement, accessibles à la communauté médicale, aux assureurs et au public.

Et elles doivent libres à disposition des parents et des enseignants.

Dans une société moderne fondée sur la science, la dissimulation officielle des problèmes de santé publique est, tout simplement, inacceptable.

Profiter des pandémies

Ce qui est frappant, à propos de la propriété privée de la famille Gao et l’usine de production de ‘Changsheng’, à Jilin; c’est que la holding ‘Changsheng HighTechonology Group’ est cotée en bourse, à Shenzhen.

‘Fraude financière et fautes médicales’ similaires ‘aux scandales pharmaceutiques aux États-Unis’

Délits d’initié

Les investisseurs traitent leurs fonds dans un secteur qui s’est protégé de la divulgation publique. Ce qui explique le secret entourant leurs données de contrôle de la qualité.

Ce coup monté, indépendant, sert à masquer tout délit d’initié avec des fonctionnaires, des agences de régulation, et ils peuvent être aussi les actionnaires.

Et, l’actuel, propriétaire de Changsheng n’est pas son fondateur.

Cotation détournée

Il a repris le fabricant de vaccins à la tête de Lianyungang Huanghai Machinery Co., un fabricant de plates-formes de forage pétrolier avec 11 employeurs.

Après son rachat de la société de vaccins, il a organisé une cotation «détournée» à la bourse de Shenzhen en 2016.

Évidemment, ceci s’opérera pour escroquer les investisseurs crédules. La fraude financière et les fautes médicales sont similaires aux scandales pharmaceutiques aux États-Unis.

Pression de la Clinton Health Access Initiative

La production de vaccins dans la Chine socialiste est une question d’argent et non de soins médicaux.

Ceci depuis le milieu des années 1990, lorsque la ‘Clinton Health Access Initiative’ [CHAI] a fait pression sur les autorités sanitaires de Pékin en faveur de la production de masse de médicaments [ou bon marché] axée sur le marché.

L’OMS a accéléré la procédure envers les fabricants de vaccins chinois en «pré-qualifiant» l’approbation avant la licence.

Elle a commencé par un vaccin japonais contre l’encéphalite, sorti en 2013.

Ce raccourci contraire à l’éthique a coïncidé avec un scandale majeur du vaccin contre l’hépatite B, produit par Shenzhen Kangji, où 8 enfants ont trouvé la mort.

Officiellement, il est innocenté et la conclusion est que les décès sont sans rapport avec lui.

Philanthropie vaccinale de la Fondation Gates

L’émergence de l’industrie chinoise des vaccins sur la scène mondiale a coïncidé avec l’entrée de la Fondation Gates en Chine, en 2000.

Elle recherchait une vaccination à bas prix.

La générosité de Gates envers les bureaucrates de la santé publique et les écoles de médecine et de pharmacie a facilité l’installation de son bureau en Chine dans le somptueux bâtiment Ping An de Pékin [propriété d’une compagnie d’assurance depuis accusée de fraude grave].

Philanthropie de l’OMS?

En moins d’une décennie, le rôle de la nation en tant que principal producteur de vaccins est renforcé par la directrice de l’OMS, Margarent Chan [2007 -2017].

Quand elle était chef de l’autorité hospitalière, de Hong Kong, elle a raté la crise du SRAS

Le taux de mortalité a doublé.

Avec un financement somptueux, elle a réussi à courtiser l’industrie pharmaceutique.

Et la livraison du vaccin n’est jamais arrivée.

Armes d’inoculation massive

Les producteurs de vaccins pour GAVI, groupe de façade de Gates

Les pays et régions qui reçoivent les vaccins Changsheng, indiquent son importance comme le producteur majeur de vaccins bon marché, pour le groupe de façade GAVI qui sert de façade à Gates.

Il fournit le fonds des Nations Unies pour l’enfance, l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et Médecins Sans Frontières (MSF).

GAVI [Global Alliance for Vaccines and Immunization] alias Vaccine Alliance reçoit 30% de son financement de Gates, soit environ 2 milliards de dollars depuis 2000. Le reste provient des gouvernements et des Rockefeller.

L’autre grand producteur de vaccins bon marché pour GAVI depuis 2002 est l’Inde.

Le rôle de la Chine et de l’Inde, dans les armes occidentales, d’inoculation massive, est un point qui mérite discussion.

Et, il doit être présenté au prochain sommet des ‘BRICS’.

“Dans de nombreux cas, un vaccin défectueux est la balle mortelle”

La vision de Gates des vaccins comme panacée aux problèmes de santé dans le monde pose plusieurs problèmes troublants.

Outre, le fait, que la vaccination est souvent une ‘surdose’ pour les enfants mal nourris dans les pays pauvres, aucune attention n’est accordée aux menaces sanitaires.

Aucune étude est produite sur le manque d’assainissement, l’eau contaminée, la malnutrition, et les guerres incessantes.

Dans les situations de pauvreté chronique, dues à l’extraction de ressources étrangères, la vaccination s’apparente à un simple pansement mit sur une blessure béante par balle.

Dans de nombreux cas, un vaccin défectueux est la balle mortelle.

Vaccins endommageant la mince paroi cellulaire et les micro-vaisseaux sanguins des ovules

Les rapports faisant état de vaccins provoquant des saignements dans les organes reproducteurs des filles et des jeunes femmes sont devenus des plaintes courantes.

Les vaccins peuvent ne causer rien de plus qu’une légère fièvre chez les adultes.

Or les ovaires en croissance des filles, avec leur petite durée de vie d’ovules humaines, n’ont aucune défense contre une attaque produite par des infections virales.

Ils peuvent endommager la mince paroi cellulaire et les micro-vaisseaux sanguins d’un ovule.

Ces effets nocifs peuvent être multipliés par les contaminants contenus dans les vaccins, qui sont produits dans les œufs de poule, ainsi que par des additifs comme l’huile de squalène et des surfactants [composés savonneux].

Ils sont utilisés pour stimuler [irriter] le système immunitaire, provoquant une fièvre grave, qui peut «cuire» les œufs dans les ovaires.

Guerre biologique par stérilisation pour réduire la population?

La stérilisation par des vaccins soulève la perspective de savoir si de puissants vaccins [certains peut-être délibérément contaminés] sont utilisés dans une guerre biologique furtive; visant à réduire involontairement la population [appelez cela un génocide] contre des communautés agraires sans défense.

Souvent, ils se situent au sommet de vastes ressources minérales ou de réserves de pétrole. .

Ce n’est pas un scénario paranoïaque d’un film d’horreur.

En réponse aux décès et aux maladies, de leurs enfants, des villageois de régions séparées, dont l’Inde, le Tchad et le Kenya, ont protesté.

Ces manifestations se sont produite,s à la suite de campagnes de vaccination causant la stérilisation de personnes, sans leur consentement.

‘Désormais GAVI, avec Bill Gates, est l’ennemi public n ° 1 à travers de vastes et d’étendues campagnes indiennes.’

Malgré, le terme ‘virus tués’, ces brins ‘d’ARN’ ne sont jamais réellement morts.

[Un point à noter]

Il est possible que les fragments d’un virus soient, aussi, virulents que dans leur intégralité.

Ce qui explique pourquoi la campagne de vaccination contre la polio en Inde a entraîné un rebond étonnant de la polio.

Ainsi, des fragments viraux attaquent des cellules humaines avec la même vigueur que le virus en entier.

Donc la vaccination est une façon, trompeuse, d’introduire des agents pathogènes, dans des populations humaines ciblées.

Ou elle est la méthode d’un «génocide intelligent».

[Voir mes articles sur les campagnes de vaccination derrière l’épidémie d’Ebola sur rense.com]

Micro Génocide

La stérilisation de millions de femmes comme sanctionnant la pauvreté n’est pas à considérer comme une simple erreur.

Famille Gates partisan de l’eugénisme

L’intervention coercitive contre la reproduction humaine est une doctrine, de base, de l’avocat William Henry Gates II et de Mary Maxwell Gates.

Ils sont le père et la mère, du PDG de Microsoft, Bill Gates.

Ils sont tous deux partisans fanatiques de Planned Parenthood.

Après son service militaire américain contre son Allemagne ancestrale pendant la Seconde Guerre mondiale, Gates Sr. est devenu un partisan de longue date de l’eugénisme, une pseudo-science basée sur la race.

La destruction délibérée des fœtus et la neutralisation des ovaires sont un sujet tabou pour la famille Gates.

Cette famille est concentrée sur le résultat final [ le travail accomplit].

Et elle ne se penche aucunement sur les détails sanglants de leurs actions.

Gates et l’autocensure des gros médias

Dans les pays occidentaux, l’immense richesse a permis au fondateur de Microsoft d’encourager une couverture d’autocensure pour étouffer tout journalisme d’investigation par l’autoproclamée «presse libre».

Et ils ont supprimés toute impulsion parmi les droits religieux anti-avortement pour lutter contre les scandales des liens vaccinaux avec la Fondation de la famille Gates.

Le programme est évidemment pour un génocide sournois utilisant les vaccins comme traitement [maléfique].

Héritage de l’unité 731

‘Brigade anti-épidémique qui utilisait la santé publique comme couverture.’

L’emplacement de l’usine de production de Changsheng à Changchun, Jilin, n’est pas un simple accident. Car cette ville est l’ancienne capitale de l’État fantoche militariste japonais du Mandchoukouo [Mandchourie].

Siégé là-bas, le chef financier du Mandchoukouo Nobusuke Kishi [grand-père du Premier ministre Shnzo Abe] qui a financé l’Unité 731, la brigade anti-épidémique qui utilisait la santé publique comme couverture pour la guerre biologique [camps Mandchourie].

Expériences humaines de l’Unité 731 et la guerre contre les virus dissimulée par l’armée américaine

Les divulgations, relatives à la peste bubonique transmise par le rat sont très documentées.

Or, l’armée américaine a dissimulé les expériences avancées sur les humains de l’Unité 731 et la guerre contre les virus.

Après la guerre, elle a recrutée des virologues militaires japonais [de l’unité].

Malgré le manque de microscopes électroniques, l’unité 731 a réussi à isoler des échantillons vivants et secs de hantavirus, qui est la cause la plus probable de la mort rapide de milliers de soldats japonais plutôt que la peste [et elle a tué 3000 soldats américains pendant la guerre de Corée].

Recherche avancée sur les virus

Dans la recherche sur les virus, l’Allemagne nazie et le Japon militariste étaient bien en avance sur les États-Unis et l’Angleterre.

Beaucoup de ces travailleurs médicaux de l’Unité 731 étaient d’origine coréenne.

Après la guerre, les survivants ont été recrutés dans le système de santé.

Comme d’autres sujet, il est jugé trop sensible pour un débat public.

La question de savoir si la famille Gao travaille comme façade, pour un petit pays voisin, doit faire l’objet d’une enquête approfondie.

Et, même si, certainement que les armes d’inoculation massive correspondent à ce profil.

Source article de rense.com

Bill Gates’ Slaughter Of Innocents Linked To Tainted Vaccines In China


Note

Pour se faire sa propre opinion et tenter d’aider d’autres chercheurs de vérité, faites vos propres recherches.

Je ne cautionne pas tous les articles publiés sur le site de rense.com.

Des infos provenant d’autres sources peuvent compléter et éclaircir des sujets exposés.

Neilly Free Mind


Autres lectures

close

Vous pourriez également lire...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *