‘9/11: #NEVER FORGET …’

par S. Awan

[Quelques informations ajoutées.]

9/11. Nous ne devons jamais oublier.

Bien sûr. N’oubliez jamais les près de trois mille personnes innocentes qui ont perdu la vie dans l’un des plus grands massacres de l’histoire moderne.

Le sort et la souffrance de toutes ces personnes sont gravés dans notre conscience collective et ne devraient jamais être oubliés.

Mais, il y a bien plus que nous ne devrions jamais oublier.

N’oubliez jamais … le niveau étrange et invraisemblable des défaillances de la défense aérienne à New York, à Washington et ailleurs aux États-Unis (juste ce matin du 11 septembre 2001 et aucun autre); ainsi que les déviations inexplicables par rapport aux procédures standard, ou les curieux ordres de suspension de la défense aérienne (qui ont été émis par le vice-président Dick Cheney. Lequel a été placé à la tête du NORAD ce matin-là).

[NORAD – Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord, connu jusqu’en mars 1981 sous le nom de Commandement de la défense aérienne de l’Amérique du Nord.]

N’oubliez jamais … le fait que tout le scénario du 11 septembre a été entièrement répété lors des manoeuvres précédentes. De plus, une simulation se déroulait ce matin même, et les contrôleurs aériens eux-même ne savaient pas si le détournement des avions faisait partie de l’exercice d’entraînement ou d’un événement réel.

N’oubliez jamais … que l’administration sous la direction des néo-conservateurs Cheney et Rumsfeld a publié un article avant le 11 septembre, réclamant un ‘nouveau Pearl Harbour‘ afin que les États-Unis puissent s’embarquer dans leur vingt et unième objectif en matière de politique étrangère.

N’oubliez jamais … que le Building 7 du World Trade Center, qui n’a nullement été frappé, s’est également effondré sans explication, le matin du 11 septembre 2001. Et, que ce bâtiment abritait des bureaux de la CIA, les services secrets américains et le New York City Emergency Management [NYCEM – Bureau de la gestion des situations d’urgence de la Ville de New York].

N’oubliez jamais … qu’aucune preuve concluante a démontré qu’un avion a heurté le Pentagone et qu’aucune épave d’avion a été retrouvée. Et, le Pentagone est parfaitement équipé pour affronter de telles attaques mais vraisemblablement ils ont choisi de ne rien faire.

N’oubliez jamais … les 2,3 billions dollars que Donald Rumsfeld a déclaré qu’ils ont disparu du budget militaire, à la veille du 11 septembre 2001. Ce devait être une coïncidence si la partie exacte du Pentagone que ‘l’avion’ fantôme a frappé le 11 septembre était la section précise où se trouvaient les ordinateurs et les personnes qui enquêtaient sur l’argent disparu.

Donald Rumsfeld et Dick Cheney

N’oubliez jamais … que Oussama ben Laden a nié toute implication dans l’attaque du 11 septembre 2001. Et, qu’auparavant, Ben Laden était un atout et un allié des États-Unis et de la CIA en Afghanistan.

N’oubliez jamais … qu’en 2006, le profil de Ben Laden du FBI ne contenait aucune référence à son implication dans le 11 septembre 2001. Paul V. Sheridan (lauréat du prix de 2005 de Civil Justice Foundation Award – la Fondation pour la justice civile) a déclaré à un porte-parole du FBI:

‘Officiellement, Ben Laden n’a pas été inculpé dans l’affaire du 11 septembre.’

N’oubliez jamais … qu’il n’a jamais été prouvé que les prétendues vidéos des aveux de Ben Laden étaient authentiques. Et, même la BBC n’a pas eu d’autre choix que de se demander si la vidéo, citée comme ‘la preuve irréfutable’ par l’administration de Cheney et Rumsfeld, était fausse. Plus tard, La télévision allemande affirmera que la traduction de la vidéo par la Maison Blanche était inexacte et ‘manipulatoire’.

N’oubliez jamais … que les responsables de la CIA, avec cette même désinvolture, ont admis avoir monter des fausses vidéos de Ben Laden, comme le Washington Post l’a révélé.

[- Pourquoi le FBI ne considère- t-il pas vidéo d’aveux de Ben Laden comme une preuve tangible ? / Chaîne de télévision allemande “Das Erste” la vidéo était non seulement inexacte, mais même ‘manipulatoire’ / Vidéo de Ben Laden: une mauvaise traduction comme preuve? (Archive article en allemand]

N’oubliez jamais … qu’officiellement, vingt ans plus tard, l’architecte présumé des attentats du 11 septembre 2001, Khalid Sheikh Mohammed, n’a toujours pas été jugé ni poursuivi.

N’oubliez jamais … la famille Bush / Ben Laden et leurs relations d’affaires. Ou que le financement de l’opération du 11 Septembre 2001 a été assuré par l’allié des États-Unis, l’Arabie saoudite, et principalement via le prince Bandar (ou ‘Bandar Bush’).

N’oubliez jamais … que le groupe des Israéliens dansants et célébrant l’attaque du World Trade Center tout en observant (et filmant) l’événement, depuis un toit de l’autre côté de Hudson River, ont été retrouvés. Contrairement à la revendication (plus tard) à tort de Donald Trump, ils n’étaient pas ‘des milliers et des milliers d’arabes en liesse’, mais ils étaient des ‘israéliens dansants’. La police et les agents de terrain du FBI ont déclaré avoir trouvé les hommes avec des cartes de la ville avec divers points clés mis en évidence, ainsi que d’autres objets suspects comme des cutters, une grosse quantité d’argent et des passeports étrangers (notez également que les cutters étaient censés être les outils utilisés par les pirates de l’air du 11 septembre 2001). Deux des cinq ‘Israéliens dansants’ ont ensuite été reconnus comme étant des agents du Mossad, tandis que les autres parmi un grand nombre d’israéliens arrêtés après le 11 septembre auraient été des membres actifs de l’armée israélienne.

N’oubliez jamais … avant que le récit de Ben Laden ne soit fermement ancré dans les médias qu’il y a eu des débats sur ces israéliens suspects dans le New Jersey et sur la pré-connaissance de l’attaque par des agents de renseignement israéliens; lesquels ont choisi de ne pas avertir les autorités américaines d’une attaque terroriste imminente. Un agent de la CIA [Robert Baer interviewé aussi en l’espèce par le COINTELPRO Alex Jones] semble confirmer que leurs caméras ont été installées pour filmer le World Trade Center avant que le premier avion ne frappe.

[- Mais personne n’a jamais demandé à Baer plus d’informations sur l’affaire. Et qui est sa connaissance directe qui lui a livré les informations? Peut-être son frère qui travaille à la Maison Blanche. En 2007, Robert Baer revient sur ses propos et il a une tout autre position. cf: Suspects du 11 septembre: Robert Baer]

N’oubliez jamais … les 60 à 100 israéliens qui ont été arrêtés immédiatement après les attentats du 11 septembre; lesquels, faisant partie d’un réseau d’espionnage israélien qui se livrait à des activités hautement suspectes. Ils ont tous été renvoyés en Israël en décembre 2001. Pendant ce temps, la ‘guerre contre le terrorisme’ et l’incursion en Afghanistan a été mis en route.

N’oubliez jamais … la société-écran du Mossad (‘Urban Removal Systems’, en photographie ci-dessus) a été retrouvée transportant des explosifs à New York, le matin du 11 septembre 2001, et un curieux graphique du 11 septembre décorait l’une de leurs camionnettes.

N’oubliez jamais … que l’armée américaine a déclaré dans le Washington Post, LA JOURNEE AVANT le 11 septembre 2001, que le Mossad, ou les services de renseignement israéliens (mentionnés ailleurs comme étant les Services Secrets Israéliens: ou ‘ISIS’ – voir cette C-Span vidéo ou extrait court ICI) sont:

‘Impitoyables et rusés. Ils ont la capacité de cibler les forces américaines et de faire passer cela pour un acte palestinien et arabe.

[Vidéo sous titré en français sur ISIS = Israeli Secret Intelligence. ISIS est aussi l’acronymie de l’État islamique, Al-Qaïda, etc…]

N’oubliez jamais … que pour la première fois, six mois avant le 11 septembre, le World Trade Center a été privatisé et loué au promoteur privé, Larry Silverstein, au lieu de rester sous le contrôle de Port Authority. Silverstein a profité de l’attentat du 11 septembre à hauteur de 4,5 milliards de dollars. Silverstein a acquis l’ensemble du complexe du World Trade Center (et le contrôle de ses dispositifs de sécurité) de Port Authority de New York sur un bail de 100 ans en juillet 2001. Et, quelques mois avant le 11 septembre, Silverstein a réussi à contraindre ses assureurs à maximiser le paiement de l’assurance en cas d’attaque terroriste et a même acquis la garantie d’un paiement instantané en espèces. Plus tard, Silverstein a demandé des milliards supplémentaires en poursuivant les compagnies aériennes dont les avions ont été utilisés dans l’attaque. Il a aussi réussi à maximiser le profit en insistant sur le fait que les deux avions signifiaient deux attaques terroristes distinctes.

[Larry Silverstein]

N’oubliez jamais … que Silverstein a été aussi largement cité, le matin du 11 septembre 2001, comme ayant demandé que le bâtiment (WTC 7) soit ‘démoli’ après l’impact des avions dans les tours, comme cité dans PBS, le documentaire intitulé ‘America Rebuilds‘.

[Larry Silverstein a été surpris en train d’admettre devant la caméra qu’il prévoyait de construire un tout nouveau bâtiment du World Trade Center 7 (WTC-7) un an avant les attentats du 11 septembre.]

N’oubliez jamais … que la cabale Trump et Kushner, les Israéliens et les Néo-Conservateurs font tous partie de la même mafia: Michael Glassner de l’AIPAC qui aurait arrangé l’accord controversé qui a fournis le bail du World Trade Center au groupe de Larry Silverstein, juste avant le 11 septembre. Et Michael Glassner était le principal planificateur politique de Donald Trump, jouant un rôle majeur dans la campagne présidentielle. Et l’autre acteur clé lié à l’acquisition par Silverstein du World Trade Center avant le 11 septembre était Lewis Eisenberg, qui était président de Port Authority de New York et du New Jersey. Eisenberg est un ancien homme de Goldman-Sachs comme Steve Bannon [Bannonisme], et il est également ami avec Donald Trump. Et, ce dernier l’a nommé ambassadeur des États-Unis. Eisenberg, comme Silverstein et Glassner, sont impliqués dans un certain nombre d’organisations israéliennes. Puis, le père de Jared Kushner [le beau-fils et le conseiller principal de la Maison Blanche de Trump], Charles Kushner, a été également nommé au Port Authority de New York et du New Jersey et il était aussi responsable du World Trade Center avant le 11 septembre.

[Cf: Jared Kushner – Cambridge Analytica pour la campagne de Trump. Big Data, Soft Power et ‘le président de l’ombre’ / Dans la série ‘Argent sale‘, l’épisode de 66 min ‘Slumlord Millionaire’ se penche sur d’autres fait troublants concernant les propriétés de Jared Kushner / Kushner était un colocataire de Netanyahu; et il finance personnellement la démolition de maisons palestiniennes et des colonies israéliennes illégales.]

Larry Silverstein et Jared Kushner

N’oubliez jamais … que le même Larry Silverstein qui a gagné des milliards grâce au 11 septembre 2001 a également des liens importants avec des organisations israéliennes et il est ami avec plusieurs Premiers ministres israéliens, en particulier Benjamin Netanyahu et Ariel Sharon. En effet, Silverstein serait particulièrement proche de Benjamin Netanyahu: tout comme Trump et Kushner. Le quotidien israélien Haaretz a affirmé que Silverstein (photo ci-dessus avec Jared Kushner) et Netanyahu étaient si proches que le magnat de l’immobilier recevait à un moment donné des appels de Netanyahu quotidiennement.

N’oubliez jamais … que Benjamin Netanyahu était en fait à New York le matin du 11 septembre: ce qui est curieux, car il était aussi à Londres le matin du 7/7 [attentats à la bombe à Londres du 7 juillet 2005]. Et, c’était Netanyahu lui-même, et non l’administration Bush, qui était à l’origine à la fois du cadre idéologique de la ‘guerre contre le terrorisme’ et de son expression. Une expression qui, bien sûr, est devenue le terme générique officiel pour désigner la politique étrangère de l’Amérique, des ses mésaventures politiques immédiatement après le 11 septembre. Même si, cette nécessité d’un ‘nouveau Pearl Harbor’ (c’est-à-dire: le 11 septembre) est lié au projet néo-conservateur et sioniste pour le nouveau siècle américain, le paradigme de la ‘guerre contre le terrorisme’ lui-même remonte aux livres de Netanyahu – Le International Terrorism: Challenge and Response in 1979 et Fighting Terrorism: How Democracies Can Defeat Domestic and International Terrorism en 1995. Et que, dans l’un de ces livres, il envisageait même une attaque terroriste contre le World Trade Center.

N’oubliez jamais … que Netanyahu a été cité comme disant que l’attaque du 11 septembre 2001 était bonne pour Israël. Et que, dans les mois et les semaines qui ont précédé le 11 septembre, Netanyahu était à Washington, poussant ses doctrines de guerre contre le terrorisme aux personnalités politiques américaines.

N’oubliez jamais … que si Ben Laden n’était pas impliqué dans le 11 septembre 2001, alors tout le prétexte pour l’invasion de l’Afghanistan par les États-Unis et l’OTAN était faux, car les talibans et le peuple afghan ne sont aucunement liés avec ce qui s’est passé à New York. Et, ni Saddam Hussein ou l’Irak, ni Kadhafi et la Libye, n’avaient quoi que ce soit à voir avec le 11 septembre ou Al-Qaïda.

N’oubliez jamais … que dix ans après le 11 septembre 2001 et la mention d’Al-Qaïda et de la terreur islamique comme l’ennemi de la civilisation (la raison de l’invasion de l’Afghanistan), les États-Unis, la Grande-Bretagne et l’OTAN étaient activement alliés à Al-Qaïda et à divers Groupes terroristes islamistes dans le cadre des opérations de changement de régime en Libye et en Syrie. Ce qui rend ainsi tout le prétexte et le récit de la ‘guerre contre le terrorisme’ entièrement nul et non avenu.


Ce ne sont là que quelques faits que nous devrions jamais oublier sur ce qui s’est passé le 11 septembre 2001. Il y en a bien d’autres. Mais l’idée directrice a été posée. Bien sûr, la principale chose qu’il ne faut jamais oublier, ce sont toutes les victimes et leurs souffrances … à la fois ceux de ce matin horrible, particulièrement à New York, et toutes les victimes des guerres qui ont suivi.


‘9/11: #NEVER FORGET …’

[#Neverforget]

par S. Awan

S. Awan, qui se fait appeler Burning Blogger of Bedlam, est journaliste, historien amateur et critique de cinéma, de musique et de culture.

Autres articles de S. Awan


Autres

Autres lectures ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.